Comment devenir Sauveteur en Mer ?

On distingue les sauveteurs embarqués qui embarquent à bord des navires de sauvetage de la SNSM et les nageurs sauveteurs, qui assurent la surveillance des plages l'été.

Comment devenir sauveteur embarqué ?

Les sauveteurs embarqués sont tous bénévoles et ne reçoivent aucune rémunération pour les activités de sauvetage qu’ils exercent au sein de la SNSM.

Pour devenir sauveteur embarqué, il faut contacter la station la plus proche de son domicile et présenter sa candidature au président de la station. Le patron titulaire constitue son équipage de sauveteurs opérationnels en fonction des besoins. Son choix doit être confirmé par le président de station.

""
Sauveteur embarqué avant un exercice ©Pierre Revelle

Pour devenir sauveteur embarqué, vous devez être en bonne forme physique et posséder ou acquérir un certain nombre de qualifications.


Comment devenir nageur sauveteur ?

Les nageurs sauveteurs sont bénévoles pendant leur formation et rémunérés par les mairies qui les emploient durant l'été.

Pour devenir nageur sauveteur, il faut s'inscrire dans un centre de formation et d’intervention (CFI) en vue d’obtenir les qualifications permettant d’exercer une mission de surveillance et de sauvetage sur les plages du littoral pendant la saison estivale.

Pour devenir nageur sauveteur, vous devez être en bonne forme physique et posséder ou acquérir un certain nombre de diplômes.

""


Comment devenir formateur en centre de formation et d'intervention ?

Les formateurs sont des nageurs sauveteurs aguerris qui ont suivi des stages de formation appropriés selon un référentiel défini par la direction de la sécurité civile du ministère de l’Intérieur (pour les formations aux premiers secours et le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) et par la direction des affaires maritimes (pour les permis mer). Les autres formations spécifiques au sauvetage font l’objet de référentiels internes à la SNSM.

Ces nageurs sauveteurs formateurs - tous bénévoles - sont désignés par leur directeur de centre de formation et d’intervention (CFI). Ils consacrent chaque année plusieurs dizaines de journées (équivalent temps plein) au service de la qualification des futurs nageurs sauveteurs.

Ce qui pourrait vous intéresser