La pratique du jet-ski ®

Le jet-ski ® est aussi appelé scooter des mers ou véhicule nautique à moteur (VNM). Pour le conduire, il faut posséder un permis “plaisance”. La pratique de cette activité sans permis est toutefois possible sous la responsabilité de moniteurs agréés.
pratique-jet-ski-conseil-snsm-photo-veronique-le-goffic
Légende
Photo : Véronique Le Goffic

 

Les conseils de la SNSM pour conduire un jet-ski ®

Ce sport est assez physique. Il est préférable d’être en pleine forme pour pratiquer le scooter des mers. En effet, tous les muscles du corps travaillent, particulièrement les avant-bras, les épaules et les cuisses. Ce sport est déconseillé si vous avez des problèmes de dos.

Le port d’un équipement individuel de flottaison (par exemple un gilet de sauvetage) ou d'une combinaison isothermique, équipé d’un moyen de repérage lumineux, est obligatoire. La combinaison vous protégera du froid mais aussi des blessures éventuelles causées par la turbine ou par un choc possible à la surface de l’eau.

Pensez aussi à prendre des lunettes de soleil !

Votre passager doit avoir une force physique suffisante pour se tenir sur la machine. Nous vous conseillons de ne jamais embarquer un enfant de moins de 8 ans avec vous.

Enfin, n’oubliez pas de prendre une VHF ou un téléphone dans une pochette étanche afin de contacter les secours si besoin (canal 16 de la VHF ou le 196 par téléphone).

Quelle est la réglementation pour conduire un jet-ski ® ?

Vous pouvez naviguer jusqu’à 6 milles nautiques au large (9,6 km) selon le type de scooter des mers utilisé.

Vous n’êtes pas autorisé à naviguer la nuit avec un jet-ski ®.

Utilisez les chenaux balisés dans la bande des 300 m et respectez la vitesse autorisée affichée (en général 5 nœuds soit environ 9 km / h).   Respectez les zones réservées aux autres activités nautiques.   Vérifiez le système d’arrêt automatique du moteur ou de mise en giration lente lors d’une chute à la mer du pilote.   Votre jet-ski ® doit posséder un compartiment étanche contenant deux feux de détresse automatiques à main. Il doit également être équipé d’un anneau et d’un cordage permettant le remorquage.

Vos hélices doivent être entièrement carénées et les turbines équipées d’une grille de protection pour éviter de blesser des personnes dans l’eau.