Les canots tous temps

Le canot tous temps (CTT) est un navire emblématique de la SNSM car, comme son nom l'indique, il doit pouvoir sortir dans n'importe quelles conditions météorologiques pour effectuer des opérations de sauvetage. Insubmersible et autoredressable, il allie vitesse, stabilité et manœuvrabilité.

 

""
Canot tous temps d'Audierne "SNS 068 Amiral Amman" ©Marc Arzel

La SNSM possède 41 canots tous temps. Le canot tous temps a les spécificités suivantes :

  • Longueur en mètre : de 14,8 à 18,05
  • Largeur en mètre : de 4,22 à 5,20
  • Tirant d’eau en mètre : de 1,2 à 1,5
  • Déplacement en tonne : de 18 à 32
  • Vitesse en nœud : de 18 à 25
  • Puissance moteur en CH : de 340 à 650

Le canot tous temps ancienne génération

Le CTT ancienne génération est insubmersible et autoredressable, ce qui lui permet de naviguer au plus loin des côtes et dans des situations extrêmes. Il bénéficie de 2 moteurs de 400 cv lui permettant d’atteindre la vitesse de 20 à 22 nœuds.

Canot tous temps "SNS075 Bec d'Aigle II" de la station de la Ciotat © Fabrice Robin

Le coût de revient est de 835 000 € pour un CTT de 15,50 m et de 850 000 € pour un CTT de 17,60 m.

Le canot tous temps nouvelle génération

Un contrat de construction d’une série de cinq CTT a été conclu avec le chantier Sibiril Technologies de Carantec en juin 2014. La conception du design du navire a été confiée au cabinet d’architecture Pantocarène, situé à Port Navalo (56). La SNSM a par ailleurs décidé d’uniformiser ses futurs CTT pour mieux répondre aux exigences économiques, améliorer ses coûts de possession et faciliter la gestion technique de la flotte.

Canot tous temps "SNS 001 Yves et François Olivaux" de l'Ile de Sein © Ronan Follic photographies

Ont été successivement remplacés le canot de l'Île de Sein (2016), des Sables-d’Olonne (2016) et celui de Sète (2017) avec ce CTT nouvelle génération. Sont prévus pour 2019 et 2020 Saint-Tropez et Saint-Malo.

Les améliorations touchant les caractéristiques et les performances principales sont les suivantes :

La navigation en 3ème catégorie ; La longueur du bateau ; La vitesse soutenable par mer formée et en pleine charge ; La capacité de naviguer par tous les temps (stabilité, manœuvrabilité) ; L'insubmersibilité ; La capacité d’auto-redressabilité ; L'autonomie (temps/distance franchissable) ; La coque en composite verre résine (moulée) ; La capacité de remorquage ; La sécurité de l’équipage ; Le respect des normes environnementales pour le choix des moteurs.

Il devenait une priorité de se pencher sur un nouvel équipement qui réponde mieux aux nouvelles exigences du sauvetage, aux performances accrues grâce aux progrès technologiques de ces dernières années, plus sûr et plus respectueux de l’environnement. 

La durée de vie est de 30 ans, pour un coût de revient de 1 300 000 €.

Le CTT dispose de deux moteurs diesel de 650 cv lui permettant d’atteindre la vitesse maximale de 25 nœuds.

La répartition des CTT de la SNSM  

Carte de le flotte de la SNSM (principaux bateaux)

 

Ce qui pourrait vous intéresser