Les nageurs sauveteurs au secours d'une dame de 77 ans

Lundi 5 juillet 2020, en poste sur une plage de Saint-Tropez, les nageurs sauveteurs de la SNSM sont intervenus pour une septuagénaire au stade 3 de la noyade. La rapidité des secours a permis de sauver la victime.
 nageurs-sauveteurs-snsm-saint-tropez
Légende
L’équipe du poste Canebiers de Saint-Tropez. De gauche à droite : Hugo, Emma, Nathan et Morgane © SNSM

La baie des Canebiers à Saint-Tropez est un site remarquable, qui a inspiré le peintre Henri Matisse, particulièrement fréquenté en été. Ce 5 juillet, on compte près de 180 bateaux au mouillage. Le temps est ensoleillé, la température (26 °C) et un léger vent d’est-nord-est (3 Beaufort) incitent à la baignade.

Parmi les plaisanciers, une femme de 77 ans, originaire de la région, est prise d’un malaise, alors qu’elle nage à proximité de son bateau. Deux jeunes nageuses lui viennent en aide et utilisent un paddle comme moyen de secours. Le propriétaire d’un catamaran, témoin de la scène, alerte le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Méditerranée La Garde.

La chaîne de sauvetage se met en route. Le SAMU de coordination médicale maritime (SCMM) privilégie l’évacuation par moyens nautiques. Les nageurs sauveteurs de la SNSM en poste sur la plage, à environ 600 mètres, sont alertés, de même que la station SNSM de Saint-Tropez.

Hugo Delahaye, chef de poste adjoint, raconte :

Le CROSS nous a appelés à 11 h 30. Aussitôt, avec ma collègue Emma Amirat, nous avons embarqué sur l’IRB (embarcation de sauvetage gonflable) et nous avons rejoint les lieux, pendant que Morgane Loisel, autre nageuse sauveteuse, assurait la coordination radio.

Entre temps, la dame a été sortie de l’eau et allongée sur le catamaran. Hugo Delahaye et Emma Amirat constatent que la victime présente le stade 3 de la noyade. À savoir :

Elle est inconsciente, son pouls est perceptible, mais sa respiration est plus ou moins efficace.

Dès lors, les sauveteurs appliquent toutes les procédures apprises lors des séances de formation, à commencer par la mise en position latérale de sécurité.

L’évacuation de la victime, qui a retrouvé quelque peu ses esprits, se fait par le SNS 663 de Saint-Tropez, qui a embarqué un médecin du SAMU. Quelques minutes plus tard, les équipes de secours sont sur la plage. À moins d’un kilomètre, l’hélicoptère stationné sur le terrain de football attend pour transférer la personne à l’hôpital de Toulon. Ce sera chose faite à 12 h 30.

Pour Hugo Delahaye et ses collègues, cette première intervention de la saison est forcément riche d’enseignements. À commencer par la nécessaire réactivité dont les nageurs sauveteurs ont su faire preuve aussitôt l’alerte lancée par le CROSS.

Et, naturellement les gestes de premiers secours qu’il convient d’apporter en pareille circonstance.

Une opération conjointe des sauveteurs de la station locale et des nageurs sauveteurs du poste de secours de la baie des Canebiers, qui a porté satisfaction, notamment pour le trio de nageurs sauveteurs confronté à une importante opération :

D’autant plus que l’on a appris que la victime, après quelque temps d’hospitalisation, est désormais en bonne santé.

 semi-rigide-snsm-saint-tropez
L’équipage du SNS 663 de Saint-Tropez a évacué la victime jusqu’à l’hélicoptère, qui l’a transféré à l’hôpital (photo d’archives) © SNSM

Nos nageurs sauveteurs sont entraînés et formés pour effectuer ce type de sauvetage. Grâce à votre soutien, vous les aidez à être présents la prochaine fois !

 

D'après un article rédigé par Patrick Moreau, paru dans le magazine Sauvetage n°153 (3ème trimestre 2020)

 


Nageurs sauveteurs engagés

Hugo Delahaye, Emma Amirat, Morgane Loisel

 

Équipage engagé

Semi-rigide SNS 663 Marilise

Patron : Arnaud Dufour

Canotier : Lilian Melet

SNB : Stephan Von Croÿ

Logistique à terre : Florence Espinasse