13/10/2020 Visite du Président de la SNSM à la Station de Roscoff

Le Vice-Amiral d'Escadre Emmanuel de Oliviera est venu rendre visite à la Station de Roscoff dans le cadre d'une tournée générale des Stations SNSM et CFI après sa prise de fonction à la tête de la SNSM en Novembre 2019, en remplacement de Monsieur Xavier de la Gorce .
Légende
,,,

        Le 13 Octobre 2020 à 1150, l'Amiral Emmanuel de Oliviera , nouveau Président de la SNSM ,est arrivé au hangar de la Station SNSM de Roscoff, accompagné du Délégué Départemental Frédéric Dalaimcourt et de son Adjoint Pascal Meyer, ainsi que de l'inspecteur Atlantique Nord Pierre Bichard.

  Il a été accueilli par la Présidente Stéphanie Cabioch et le patron de la SNS 295 François le Ven , ainsi que quelques bénévoles présentés par Stéphanie Cabioch . Après quelques échanges avec les présents, le Président a répondu à une interview de Radio Alouette et du Journal  Ouest France.

  Une réunion s'est ensuite tenue au hangar en présence de Stéphanie Cabioch et François le Ven pour la Station de Roscoff, ainsi de Jean Luc Cardinal et Armand Glidic pour l'Ile de Batz, afin de faire le point sur l'avenir des moyens à envisager pour ces deux stations proches géographiquement et historiquement.   Au cours de la réunion , les participants ont déjeuné sur place. Les sandwichs, boissons et petits gâteaux avaient été préparés par l'équipe logistique menée par Bernard et Geneviève Dutré, accompagnée par Jean-Yves Prigent.

   Vers 1315 , Le Président , ses adjoints DD et adjoint DD , l'Inspecteur,  les représentants des deux stations ont quitté la salle de réunion pour rejoindre les membres bénévoles de la station de Roscoff présents dans le hall du hangar pour prendre le café.

    Le Président a alors proposé une séance de questions/réponses aux bénévoles sur le fonctionnement de la Station. De nombreux sujets ont été abordés :             Formations , dont navigation, mécanique, sécurité, santé , etc … le DD a rappelé qu'il faut identifier les besoins et les faire remonter. Le Président à insisté sur le travail en cours pour une nouvelle organisation de la formation qui tout en s'appuyant sur les CFI existants, ce travail  devrait permettre aux stations une plus grande accessibilité et une plus grande autonomie. Les nouvelles tenues et bottes. Les bottes sont disponibles , il y a environ six mois de retard pour les tenues qui devraient être livrées début 2021. Facturation des prestations, notamment remorquage; des terminaux informatique TPE pour Carte Visa ou Master Card seront fournis aux stations. Ils pourront donc être utilisés par la boutique. Il faudra préciser à la mise en service  sur quel compte vont les recettes. Les problématiques des équivalences de brevets ou qualifications ont été abordés, plusieurs équivalences sont aujourd'hui reconnues (telles que médical 2 et 3 pour la capacité de prise en charge des victimes) mais il reste des spécificités SNSM qui seront maintenues. Formations PSE 1 et 2, le Président a rappelé que cet été 13 personnes ont été sauvées grâce à ces formations. Il faut donc les poursuivre. Problématiques des Plongeurs en bouteilles. Ce point est très particulier et doit faire l'objet de clarification en interne. La SNSM n'a pas à priori de besoins spécifiques dans ce domaine.  Si l'on fait appel à des plongeurs professionnels , ils plongent sous leur propre  responsabilité  et selon leurs procédures.

     Après ces échanges le Président a présenté l'avenir et les enjeux 2030 .

                  La synthèse est en cours de rédaction après l'analyse des réponses au questionnaire. Il y aura une révision globale des statuts qui datent de 1967, qui sont obsolètes Les membres de la SNSM resteront des bénévoles conformément à la demande d'une grande majorité . Modification profonde des droits de vote à l'assemblée générale , mais aussi une plus grande collégialité par association des bénévoles aux décisions en réactivant les commissions et en créant de nouvelles si besoin. Plus grande régionalisation de la SNS.   Certaines fonctions du siège devraient être délocalisée vers les DD Plus d'autonomie pour les stations et le siège en soutien, fonction support La problématique de dispersion de cendres en mer va être clarifiée au plan réglementaire et financier Pas de suppression de station, pour celles dont l'activité de sauvetage est ténu tant qu'il y a un groupe de bénévoles soudé qui souhaite poursuive l'animation,dans le cas contraire la situation sera analysée en temps et en heure. A compter de 2021 les moyens nautiques de la SNSM bénéficieront d'un Permis de Navigation permanent. Nous n'aurons plus les visites réglementaires  des Centres de Sécurité des Aff/Mar. La SNSM devra assurer son propre suivi de Sécurité. Les nouveaux moyens nautiques feront l'objet d'une signature entre la Station et le Siège sur la base d'un cahier des charges après définition du besoin. Ceci devrait permettre d'éliminer les échanges discourtois a posteriori sur des accords pris de manière orale entre la Station et le Siège. Le Président souhaite un plus grand soutien de proximité vers les stations, l'allègement des procédures et formalités administratives Le Siège et le DD vont étudier en relation avec la Station de Roscoff pour définir quel moyen nautique pour le futur en remplacement de la SNS 295. Le semi-rigide SNS 638 sera remplacé à l'échéance 2024.

                    Eric, au nom de la Station,  a offert au Président les macarons de la SNS 295 " Président Michel Morvan"  et du SNS 638 "Françoise Guirriec" ainsi que le livret sur l'histoire de la Station SNSM de Roscoff .

                                   Le Président a ensuite remercié notre Présidente Stéphanie Cabioch et François le Ven , ainsi que tous les bénévoles pour leur accueil, puis il a quitté les lieux avec son staf à 1430.