facebookTwitterGoogle PlusyoutubeInstagram

Bilan de l’été 2011 pour les sauveteurs embarqués : tendances « malheureusement » confirmées

Partager
17 Octobre 2011 -
SNSM Sauveteurs en Mer

Cette dernière, dont la sécurité est confiée aux maires des communes du littoral n’est donc pas concernée par les tableaux qui suivent. Elle est pourtant, de loin, la plus accidentogène. Pour plus de précisions sur ce dernier point, vous pouvez consulter l'article « Quelle politique de prévention en mer ? » du n°117 du magazine Sauvetage.

Les données qui suivent confirment les tendances observées depuis quelques années avec néanmoins la particularité d’une longue « saison de loisirs nautiques d’été 2011». Celle-ci s’est en effet largement étendue sur les mois de juin et septembre qui ont permis aux estivants de bénéficier d’une météo particulièrement clémente sur nos côtes. Le nombre d’interventions poursuit son augmentation après la pose observée en 2010. Celui des opérations impliquant un accident grave (48 décès ou disparitions) est en forte augmentation par rapport à l’année dernière. Lorsqu’elles affectent la plaisance moteur (13), puis la plaisance voile (8) elles sont pour la plupart la conséquence d’un naufrage ou d’une chute à la mer sans port de brassière de sauvetage. Nous confirmons enfin le nombre très important des interventions pour avarie de moteur (544)  et échouement (145).

Cette analyse confirme « malheureusement »  les tendances que nous signalons tous les ans en cohérence avec les messages des CROSS. Chacun d’entre nous pourra méditer le détail des tableaux qui suivent pour l’activité qui le concerne. Mobilisons-nous tous ensemble !

Retrouvez le bilan de l'été 2011 en cliquant ici.

SNSM - Les Sauveteurs en Mer
Association loi 1901, reconnue d’utilité publique depuis 1970 et inscrite au répertoire national des associations sous le numéro W759000011


8, cité d’Antin - 75009 Paris
Tel : 01 56 02 64 64