facebookTwitterGoogle PlusyoutubeDailymotion

Double sauvetage délicat pour les Sauveteurs en Mer de Hyères et de Saint-Tropez

Partager
12 Mai 2016 -
SNSM sauveteurs en mer opération de sauvetage Hyères Saint-Tropez

Il est 01 h 20 ce dimanche 1er mai 2016, lorsque le CROSSMED (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de la zone Méditerranée) reçoit l'appel d'une personne à terre qui signale que ses deux amis sont en difficulté, à bord de deux voiliers différents, au large de l'Île du Levant.

Deux skippers inexpérimentés en grande difficulté

Le CROSSMED parvient à établir un contact téléphonique avec les deux skippers, désemparés, apeurés, malades, mais surtout inexpérimentés ! Ils sont chacun à bord de voiliers longs de 6,2 mètres pour l'un et 9 mètres pour l'autre et n'arrivent plus à manœuvrer dans ces conditions.

Pour ne rien arranger, les deux amis sont incapables de se positionner. Sur zone, les conditions météorologiques sont alors difficiles avec des vents de 65 km/h et des creux de 2,5 à 3 mètres.

À 01 h 58, les téléphones des bénévoles des stations SNSM de Saint-Tropez et de Hyères sonnent et les tirent d'un sommeil parfois à peine entamé. Les deux Canots Tous Temps, la SNS 066 de Saint-Tropez et la SNS 078 d'Hyères, ainsi que l'hélicoptère Dauphin SP de la Marine nationale, basé à Hyères, sont envoyés au secours des deux voiliers.

Des conditions météorologiques très difficiles

À 03 h 45, le premier voilier est repéré par l'hélicoptère, à environ 6 milles nautiques au sud du Levant. Une fois sa position transmise, l'équipage de la SNS 078 de Hyères est missionné pour sa prise en charge. Simultanément, Le Monte d'Oro, navire mixte roulier de 145 mètres se rend également sur la position transmise.

Arrivés sur zone, les sauveteurs de Hyères découvrent un voilier malmené par les flots. La voile est déchirée, la baume bascule d'un côté à l'autre au gré des vagues. Dans ces conditions, impossible d'envisager de s'approcher de trop près du bateau en difficulté. Une seule solution pour passer une remorque : la touline.

L'opération s'avère délicate dans ces creux mais elle est finalement rapidement effectuée. 200 mètres de remorque sont finalement établis et le convoi prend la direction du port de Cavalaire, accompagné par Le Monte d'Oro, positionné devant le convoi pour "casser" la mer.

Le premier voilier est remorqué au port de Cavalaire après 3 heures de route

Le voilier arrive au port de Cavalaire à 07 h 29, après environ 3 heures de route. Le skipper est sain et sauf.

Après 7 heures passées en mer, le Bâtonnier Alphonse Grandval, le Canot Tous Temps de Hyères, rejoint finalement son poste à 09 h 30.

Le second voilier rejoint Saint-Tropez à 10 h 35

Pendant ce temps, le Zaka, le second voilier en difficulté, est localisé par l'hélicoptère à 04 h 07. Le SNS 066 de Saint-Tropez arrive à lui passer la remorque après plusieurs essais.

Il est remorqué jusqu'au port de Saint-Tropez où il arrivera à 10 h 35 le même jour.

Cette opération est une réussite pour les Sauveteurs en Mer des stations de Hyères et de Saint-Tropez. Malgré des conditions particulièrement difficiles, l'équipage a su faire preuve de sang-froid et de professionnalisme.

La Préfecture maritime appelle les plaisanciers à la prudence

Le capitaine de frégate Yann Bizien a tenu à alerter les plaisanciers : "La sécurité en mer est un défi permanent pour tous. Chacun doit s’obliger vis-à-vis de sa sécurité, de celle des autres et de son sauvetage. Les sauveteurs prennent des risques au profit de celles et ceux qu'ils sauvent. C'était le cas cette nuit, au large de l'île du Levant. Il est donc important d'apprendre à renoncer à une sortie en mer lorsque tous les attributs de la sécurité ne sont pas rassemblés. Imprudence, improvisation, inattention, insouciance, ignorance, routine, naïveté et excès de confiance sont les pires ennemis de la sécurité en mer...".

Nos bénévoles sont entraînés et équipés pour effectuer ce type de sauvetage. Grâce à votre soutien, vous les aidez à être présents la prochaine fois !

Équipage du SNS 078

Patron David Dalmasso
Patron suppléant Bernard Pasqualini
Radio navigateur Johann Gosselet
Mécanicien Christophe Gazzo
Canotiers Serge Fouquet et Patricia Sismondini


Équipage du SNS 066

Patron Eric Esters
Patron suppléant Christian Fauret
Mécanicien Josselin Rameau
SNB1 (Sauveteur Nageur de Bord Niveau 1) Christophe Manent

SNSM - Les Sauveteurs en Mer
Association loi 1901, reconnue d’utilité publique depuis 1970


31, cité d’Antin - 75009 Paris
Tel : 01 56 02 64 64