facebookTwitterGoogle PlusyoutubeInstagram

Les Sauveteurs en Mer du Cros-de-Cagnes à la rescousse d'un couple de retraités

Partager
24 Janvier 2018 -
recit-sauvetage-snsm-sauveteurs-en-mer-cros-de-cagnes-2-retraites-secourus

Sans voile ni moteur

Samedi 16 septembre, un couple de retraités fait route vers le port de Villeneuve-Loubet après une balade à Villefranche-sur-Mer sur un voilier de 10 mètres. Mais, dans l’après-midi, l’agréable virée méditerranéenne tourne au cauchemar. Le vent s’est renforcé. La houle secoue un peu trop l’embarcation. Le skipper décide donc de rentrer tranquillement au moteur. Il commence à enrouler son gennaker. L’opération se passe mal, la voile se déchire, tombe dans l’eau et se prend dans l’hélice. Plus de moteur et… plus de voile ! Valentine II est en mauvaise posture non loin des digues de l’aéroport de Nice...

 

Les Sauveteurs en Mer du Cros-de-Cagnes mobilisés

À 15 h 10, le couple demande assistance au CROSS Med. La SNS 272 des Sauveteurs en Mer du Cros-de-Cagnes est engagée pour leur porter secours. Arrivé sur zone, l’équipage de la SNSM trouve les deux plaisanciers malades en raison de la forte houle qui les chahute depuis près d’une heure. Le skipper s’est légèrement entaillé le doigt et vomit son déjeuner par-dessus bord tandis que la passagère, fatiguée et inquiète, souffre d’une légère hypothermie.

Le patron des Sauveteurs en Mer décide donc de transférer un équipier sur le voilier, non sans difficulté en raison des creux de 2 à 3 mètres. Une fois à bord, le canotier dresse un bilan et s’emploie à remonter le gennaker alourdi par le poids de l’eau. La partie bloquée dans l’hélice résiste. Il faut donc remorquer le voilier jusqu’à son port d’attache, Marina Baie des Anges. À 16 h 15, le convoi se met en route dans une mer agitée. Une heure et demie plus tard, les occupants du voilier peuvent enfin débarquer et aller prendre une bonne douche chaude pour se remettre de leurs émotions.

À 18 h 30, l’équipage de la SNS 272 est de retour à la station du Cros-de-Cagnes. Les canotiers vont pouvoir reprendre le cours de leurs activités du week-end…

 

Les Sauveteurs en Mer - SNSM du Cros-de-Cagnes en intervention: remorquage du "Valentine II"Les Sauveteurs en Mer - SNSM du Cros-de-Cagnes en intervention: remorquage du "Valentine II"

 

Les enseignements à tirer

  • Même aguerri, le plaisancier n’est pas à l’abri d’un incident. Donc il faut absolument connaître le numéro d’appel d’urgence 196 sur le portable ou le canal 16 sur la VHF.
  • Lors de l’appel d’urgence, être précis sur sa position, la couleur et la taille du bateau pour être repéré plus rapidement en mer.
  • En toute circonstance, garder son calme, mettre son gilet de sauvetage et jeter l’ancre si l’on s’approche dangereusement de la côte. S’il y a trop de fond, utiliser une ancre flottante pour ralentir la dérive.

Nos bénévoles sont entraînés et équipés pour effectuer ce type de sauvetage. Grâce à votre soutien, vous les aidez à être présents la prochaine fois

 

D'après un article de Marjorie Biran paru dans le Magazine Sauvetage n°142

Équipage de la SNS 272

Patron    Gil Rochette

Sous-patron    Alain Dutrillaux

Canotiers    Richard Bories, Guy Chailloux, Valentin Magnenat, Pierre Rochette

SNSM - Les Sauveteurs en Mer
Association loi 1901, reconnue d’utilité publique depuis 1970 et inscrite au répertoire national des associations sous le numéro W759000011


31, cité d’Antin - 75009 Paris
Tel : 01 56 02 64 64

 

En raison de son déménagement prochain au 8, Cite d'Antin, la SNSM ne sera pas joignable par téléphone le 26/09 de 09h à 15h. Merci de votre compréhension.