facebookTwitterGoogle PlusyoutubeInstagram

Retournement réussi pour le nouveau Canot Tous Temps des Sauveteurs en Mer

Partager
19 Novembre 2015 -
Retournement réussi pour le nouveau canot des Sauveteurs en Mer

A 15 h précises vendredi 13 novembre 2015, dans le port de pêche de Roscoff, le prototype du Canot Tous Temps nouvelle génération construit pour la SNSM par SIBIRIL Technologies sur des plans Pantocarène, a passé avec succès son test de retournement !

Le Canot Tous Temps nouvelle génération est opérationnel

Le Canot Tous Temps nouvelle génération (ou "CTT-NG" pour les experts), long de 17,80 m et large de 5,20 m, retourné volontairement, timonerie dans l’eau, au moyen de sangles actionnées par une grue, a recouvré seul et instantanément sa position normale de flottaison, à l’endroit, après avoir effectué un tour complet sur lui même.

"Cette opération de qualification atteste des garanties réelles de sécurité offertes, en "tous temps" par ce navire aussi bien pour les sauveteurs que pour les personnes secourues en cas de retournement accidentel dans une mer déchaînée" confie Christian Hélou, le directeur technique de la SNSM.

Un test spectaculaire et concluant, réalisé sous le soleil en présence de Xavier de la Gorce, président national de la SNSM, de nombreux sauveteurs bénévoles, de plusieurs stations bretonnes notamment, des responsables du chantier, de l’architecte naval et de la navigatrice Anne Quéméré, venue spécialement pour l'occasion.

Afin de ne pas risquer d’endommager certains équipements secondaires mais fragiles, ces derniers n’avaient volontairement pas été montés à bord. Ce bateau, après cette étape importante, est retourné au chantier Sibiril pour "finitions" et devrait être terminé début décembre, avant d’entamer sa période d’essais. Réalisé uniquement sur le prototype, ce test ne sera pas nécessaire sur le Canot Tous Temps des Sables d’Olonne qui sera commandé en décembre 2015 et construit en 2016, ni sur celui de Sète qui sera construit en 2017.

Un bateau insubmersible et auto-redressable

Ce bateau hauturier, insubmersible et auto-redressable, navire emblématique de la SNSM, arrive à point nommé pour remplacer en janvier prochain le CTT Ville de Paris, mis en service il y a 35 ans à la station de l’île de Sein.

Adapté au sauvetage au large, pouvant sortir par toutes conditions météo, et dans les mers les plus difficiles, il est doté d’une longue autonomie et des équipements les plus performants en matière de recherche d’embarcations et de recueil de naufragés. Ce bateau pourra accueillir jusqu’à 70 passagers. Pour la première fois sur une embarcation de la SNSM, a été aménagé un espace réservé aux soins qui pourront être prodigués à bord au profit de malades ou de blessés. Il est équipé d'une propulsion aux normes environnementales de l'OMI et possède des équipements technologiques innovants, pour la recherche d'embarcation et de recueil de passagers. Il sera capable d'atteindre la vitesse de 25 nœuds, contre 20 nœuds pour le modèle précédent.

Xavier de la Gorce devant le CTT - crédit Joseph MoysanXavier de la Gorce devant le CTT - crédit Joseph Moysan

Xavier de la Gorce a souligné à cette occasion que :

"Le CTT NG, de par son format, ses technologies embarquées, sa capacité d’emport, sa puissance, devient le nouveau navire emblématique de la SNSM", mais a- t- il dit, "c’est un produit très haut de gamme et coûteux qui n’a pas vocation à remplacer systématiquement tous les CTT actuels de la SNSM".

Un nouveau bateau de sauvetage du futur va en effet être prochainement mis à l’étude, au terme de plusieurs mois de réflexion, qui pourrait pourvoir au remplacement d’un certain nombre de CTT actuellement en service.

Rappelons que 11 d’entre eux arriveront en fin de vie dans les 5 à 7 ans à venir sur les 40 que compte la SNSM. L’étude des comptes rendus et des statistiques d’interventions autant que l’examen des particularités locales permettront de définir, en concertation étroite avec les stations, le moyen le mieux adapté pour répondre au juste besoin des stations.

A ce jour deux autres CTT NG sont d’ores et déjà prévus. le premier pour Les Sables d’Olonne - il sera commandé en décembre - et le second pour Sète.

Toute l'année, l’équipement des Sauveteurs en Mer est soumis à rude épreuve : il doit être régulièrement entretenu ou renouvelé pour que ces bénévoles puissent intervenir le plus rapidement possible et sauver des vies. C'est pourquoi, ils ont besoin de vos dons !

SNSM - Les Sauveteurs en Mer
Association loi 1901, reconnue d’utilité publique depuis 1970 et inscrite au répertoire national des associations sous le numéro W759000011


8, cité d’Antin - 75009 Paris
Tel : 01 56 02 64 64