Erquy 13 mars 1951

Ce jour-là, le beau temps étant revenu, une partie de la flottille d’Erquy prend la mer pour se rendre sur les lieux de pêche. Vers 16 h 30, le mauvais temps revient subitement sous la forme d’un très violent coup de vent d’ouest soulevant une mer très grosse.
""
Légende
Le canot "Vice-amiral Courbet" d'Erquy de retour d'exercice ©DR

On signale au patron Le Guen que l’Anne-Marie est en détresse dans le chenal au large du cap d’Erquy, parage très dangereux par mauvais temps. Celui-ci alerte aussitôt les canotiers, fait lancer le Vice-amiral Courbet et rejoint le bateau qui court un grand danger, car en panne d’essence et à la dérive.

L’Anne-Marie est pris en remorque et après quarante-cinq minutes d’une route que le mauvais temps rend difficile, ramenée au port d’Erquy.