Les Sauveteurs en Mer de l’Île de Batz portent secours à un voilier en difficulté pendant 6 heures

Remorquage musclé pour les sauveteurs de la station de l'Île de Batz. Durant plus de six heures, de nuit, ils ont porté assistance, à un voilier mesurant 6,5 mètres en difficulté près de Perros-Guirec. Récit.
Le canot tous temps de la SNSM de l'Île de Batz en intervention en mer
Légende
Le canot tous temps "SNS 088 Trémintin II" a brillamment remorqué le voilier en difficulté, malgré des conditions météorologiques défavorables. © D. Chazal

Dans la nuit du 4 au 5 octobre 2021, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) GRIS NEZ relaie l'alerte d’une balise de détresse au nord – ouest de Perros-Guirec. Deux personnes sont à bord d'un voilier de six mètres et demandent assistance, car ils sont désemparés face aux mauvaises conditions météorologiques : un vent de force 6 et une mer agitée. Elles ne maîtrisent plus leurs manœuvres.

Le CROSS engage un hélicoptère de la Marine nationale, ainsi que le canot tous temps SNS 088 Pilote Trémintin II de la station de l’Île de Batz. L’hélicoptère arrive en premier sur les lieux et se met à la verticale du voilier. « En se rendant sur zone, nous entendons à la VHF que l’hélicoptère ne peut pas hélitreuiller les deux victimes depuis leur embarcation. La manœuvre est compliquée pour un bateau de si petite taille, et la météo n’arrange pas la situation » explique Armand Glidic, le patron du SNS 088 Pilote Trémintin II.

L’équipage du voilier et de l’hélicoptère décident que le skipper, souffrant, saute à l’eau. L’hélitreuillage peut commencer. Il est évacué par les airs et transféré à l’hôpital des armées de Brest. La deuxième personne présente, l’équipier du voilier, reste à bord du voilier pour permettre le remorquage

Un remorquage compliqué qui dure six heures

En faisant route vers Roscoff, la remorque se rompt, en raison des conditions de mer et de vent difficiles. Sur le voilier, le plaisancier chute dans la cabine et se blesse à la tête. « Il était malheureusement impossible pour nous de mettre un sauveteur SNSM à bord du voilier car le transbordement était trop risqué ».

Ils parviennent néanmoins à capeler de nouveau la remorque au pied du mât du voilier, mais les sauveteurs perdent le contact VHF. Finalement, après quelques mésaventures, grâce à une belle coordination entre les Sauveteurs en Mer et le requérant du voilier secouru et après six heures d’intervention, le voilier est ramené au port de Roscoff.

En hypothermie, le plaisancier est pris en charge par les pompiers et évacué vers l’hôpital de Morlaix. À 7 heures 30 du matin, l’opération se termine.

Nos sauveteurs sont formés et entraînés pour effectuer ce type de sauvetage. Grâce à votre soutien, vous les aidez à être présents la prochaine fois ! 

Article rédigé par Alexis Haton.


Équipage engagé SNS 088 Pilote Trémintin II

Patron : Armand Glidic

Patron suppléant : Pierre Dirou

Équipiers : Daniel Glidic, Jean-Marie Glidic et Claude Prigent