Après plusieurs accidents en mer, les Sauveteurs en Mer alertent les pratiquants de loisirs nautiques

Depuis quelques temps, les interventions des Sauveteurs en Mer auprès des pratiquants de loisirs nautiques tendent à se multiplier. À l’approche des beaux jours, les Sauveteurs en Mer appellent donc à la plus grande vigilance en mer, pour profiter au mieux de ces activités sans prendre de danger.

Lors du week-end de Pâques, un véliplanchiste de 50 ans a été sauvé par les sauveteurs de Gruissan en Occitanie, après avoir passé dix-huit heures dans une eau à 13 degrés ! Le pratiquant récupéré en hypothermie sévère (27,5°C !) mais toujours conscient lors de l’arrivée des secours, va désormais bien et doit sa vie aux 14 sauveteurs bénévoles mobilisés ! Une longue opération de sauvetage, avec une fin positive et presque inespérée qui tient du miracle.

""
Le véliplanchiste enfin en visuel des sauveteurs © SNSM Gruissan

À Carro dans les Bouches-du-Rhône, une autre intervention similaire fin mars a été réalisée auprès d’un adepte de planche à voile. Parti dans l’après-midi, l’homme n’avait pas donné de signe de vie en fin de journée, et les secours ont été enclenchés pour une recherche nocturne. Le véliplanchiste a finalement été retrouvé en hypothermie au petit matin après une nuit dans l’eau, à plus de 10 milles nautiques au large de la Côte Bleue, à la dérive sur sa planche ! Un miracle pour cet homme pour qui sa survie tient de sa force mentale et des bonnes conditions météo cette nuit-là.

À visionner sans modération : les sauveteurs de Carro et le véliplanchiste ont réalisé en vidéo un retour d’expérience croisé riche en enseignements pour sensibiliser

Le 5 avril, c’est dans la Manche que les sauveteurs de Pirou et Saint-Germain-sur-Ay sont mobilisés pour rechercher un kite-surfeur dont seule la voile de mer a été aperçue coincée dans un casier. Repéré, puis hélitreuillé le requérant est sain et sauf. Mais les fins ne sont malheureusement pas toutes heureuses : le 11 avril, de gros moyens sont engagés pour secourir pour secourir un kayakiste de 71 ans en détresse au large de Longeville-sur-Mer en Vendée.

Les Sauveteurs en Mer de Talmont-Saint-Hilaire localisent la victime et la ramène au port rapidement. Malgré les soins prodigués, le décès du pratiquant est constaté par les médecins. Les recommandations des Sauveteurs en Mer Parce qu’aucune sortie en mer ne s’improvise, les sauveteurs livrent leurs conseils dans ce dossier "nouveaux Loisirs, nouveaux dangers", paru dans notre magazine Sauvetage du 1er trimestre 2021. Deux recommandations indispensables pour être rapidement localisable par les secours méritent d’être mises en avant :

  • S’équiper du bracelet DIAL, la solution pour les loisirs nautiques ! Quand on investit quelques centaines ou milliers d’euros dans un nouveau loisir nautique, on a les moyens d’en consacrer 149 à sa sécurité. C’est le prix de DIAL, le bracelet de localisation étanche développé et vendu par la SNSM pour les planchistes, kite-surfeurs, surfeurs et adeptes du kayak ou du foil. Connecté au réseau GSM des téléphones portables et doté d’une puce GPS, DIAL permet à un membre de la famille ou ami de suivre vos évolutions en mer sur son smartphone. Si vous êtes en difficulté, vous appuyez sur le bouton. À terre, votre contact décide s’il peut vous récupérer tout seul ou s’il faut appeler les secours. En vente sur la boutique en ligne de la SNSM, dans les boutiques spécialisées ou dans certains magasins Décathlon.
DIAL - Dispositif Individuel d'Alerte et de Localisation
Le DIAL, dispositif individuel d'alerte et de localisation
  • Marquez votre matériel ! Le marquage des ailes de kite est désormais obligatoire (nom, téléphone, e-mail). Il est conseillé de faire de même pour tout ce qui peut partir à la dérive, de la bouée de repérage de plongeur au kayak laissé sur une plage. L’objectif est surtout d’éviter aux sauveteurs bénévoles de passer des heures à vous chercher suite à une perte de matériel alors que vous êtes en sécurité. Dans ce cas, prévenez le CROSS au 196.

Le danger est là où on ne l’attend pas, soyez vigilants et équipez-vous au mieux pour profiter de la mer en toute sécurité !

""
Un kite-surfeur à la rencontre des Sauveteurs en Mer © Stéphane Ballois