ASSEMBLEE DEPARTEMENTALE A SAINT VAAST LA HOUGUE

Assemblée départementale de la Manche le 5 octobre 2019

Plus de 100 bénévoles, représentant les 20 stations SNSM de la Manche étaient réunis ce samedi 5 octobre 2019 autour de leur Délégué départemental J.M Choisy, en présence de Emmanuel de Oliveira Vice-Président de la SNSM pressenti aux responsabilités de Président pour la fin de l’année et Thierry Niogret Inspecteur général pour la Manche, Mer du Nord et Outre-Mer. De nombreuses personnalités sont venues souligner le travail et le professionnalisme des sauveteurs et leur ont renouvelé leur soutien. - Les autorités de l’Etat : Mme la Sous-préfète de Cherbourg et M le Directeur-adjoint des territoires de la mer- Délégué à la mer et au littoral de la Manche - Les représentants de la Préfecture Maritime, du Cross Jobourg, de la Gendarmerie, des Pompiers et du SAMU, - Ainsi que de nombreuses personnalités politiques dont Mme Krimi députée. Après une réunion interne à la SNSM, le bilan des 9 premiers mois de l’année a été communiqué aux personnalités présentes. Il fait état d’une augmentation des opérations de sauvetage. A ce jour, 850 personnes ont été secourues. L’importance de la surveillance des pêcheurs à pied et des adeptes des nouveaux sports nautiques a été soulignée. Le nombre de personnes isolées par la marée est en recrudescence sur la côte ouest. Les sauveteurs de notre département ont été félicités pour leur rapidité d’appareillage en-dessous de la moyenne avec 14mn. 7 canots devront être renouvelés entre 2019 et 2022, qui nécessitent une recherche de fonds importante malgré l’aide apportée par les services de l’Etat et les collectivités. Les stations doivent assurer 25 % des dépenses. Emmanuel De Oliveira a évoqué l’importance du bénévolat : « l’ADN de notre association ». Mme la Sous-préfète quant à elle, a clôturé les interventions en saluant le professionnalisme des sauveteurs et leur a exprimé sa gratitude, sa reconnaissance et son soutien indéfectible, sans oublier leurs familles « qui doivent d’adapter». Elle a terminé par ces mots : Vive la SNSM.