Aurélien, 24 ans, en poste à la Croix-Valmer

Aurélien Perroteau, 24 ans, est l’un des gagnants de notre grand concours Sauveteurs en Action 2014. Ce psychomotricien, fraîchement diplômé, a rejoint la SNSM il y a plusieurs années déjà et se montre toujours aussi impliqué. L'été dernier il était en poste sur la Plage de Gigaro à la Croix-Valmer.

Rencontre avec un Sauveteur attentif et motivé :

  • Depuis quand êtes-vous Nageur Sauveteur ?

J’ai été formé lors de l'année 2010-2011 et je suis en plage depuis l'été 2011.

  • Comment avez-vous entendu parler de la formation de Nageur Sauveteur ?

En voyant les sauveteurs sur les plages et en prenant contact avec le centre de formation le plus proche de chez moi (le CFI PIF à Sèvres).

  • Pouvez-vous nous raconter un peu le déroulement de votre formation ?

Il s'agit d'une formation exigeante, puisque notre condition physique doit nous permettre d'être aptes à intervenir efficacement en poste. Elle demande également un réel engagement du fait des nombreux exercices et cours préparatoires aux différents diplômes à obtenir : le permis bateau et le CRR pour la partie navigation, le PSE1 et le PSE2 pour le secourisme, et le BNSSA pour le sauvetage.

En plus de ces diplômes, un stage amarinage organisé par chaque centre permet d'évaluer la bonne condition et les capacités de chaque sauveteur avant d'être affecté en plage.

  • Pourquoi avoir choisi de devenir Nageur Sauveteur ?

L'envie de me rendre utile, le goût de l'action et le plaisir de travailler les pieds dans l'eau, au contact des vacanciers, tout en restant vigilant et à l'affût.

  • Qu’est-ce qui vous a le plus frappé en passant de l’entraînement à la pratique ?

 Finalement peu de choses, la formation est complète et nous permet d'intervenir dans tous types de situations, même s'il faut parfois savoir faire preuve de bon sens et adapter la théorie à la pratique.

  • Avez-vous le sentiment que votre formation vous a bien préparé ?

Si la formation est rigoureuse, c'est avant tout l'expérience des saisons qui forge chaque sauveteur. En résumé on en apprend toujours et la formation ne s'arrête jamais.

  • Quelles sont les qualités à avoir pour être un bon Nageur Sauveteur ?

Une bonne dose de savoir-faire d’abord. Et puis il faut être dynamique, vigilant, rigoureux, à l'écoute et disponible. Ca fait déjà pas mal !

  • Qu’avez-vous appris en étant Nageur Sauveteur ?

C'est une expérience de vie enrichissante sur le plan professionnel et personnel. Si la plupart d'entre nous sont étudiants, cette expérience nous apprend à avoir la tête sur les épaules et nos diplômes sont un réel plus sur nos curriculum vitae une fois arrivés dans le monde du travail.

  • Êtes-vous également Sauveteur Embarqué ou pensez-vous le devenir ?

J'aimerais le devenir si j'ai un jour la chance d'habiter à proximité d'une station de sauvetage.

  • Quel est votre plus beau souvenir ?

Les sourires et les remerciements des gens que l'on peut assister, et toutes les rencontres de Nageurs Sauveteurs que j'ai pu faire. Je pense aussi à un entraînement de nuit avec la vedette SNSM de Cavalaire et le Dauphin de la Marine de Hyères. C’est trop difficile de n’en choisir qu’un seul !

  • Quel a été votre moment le plus difficile ?

Le sentiment d'impuissance suite à un décès par arrêt cardiaque en poste.

 

Plus d'informations sur la formation de Nageur Sauveteur