Conseils

Accroche
La sécurité en mer et sur la plage commence par la prévention car de nombreux pratiquants de loisirs nautiques sous-estiment les dangers de la mer. Que vous soyez un navigateur chevronné, un pratiquant de kitesurf ou un simple utilisateur de la plage, les Sauveteurs en Mer ont de nombreux conseils à vous donner.

Retrouvez ici tous les conseils navigation, plage, matelotage, loisirs nautiques et jeunesse des Sauveteurs en Mer !
Liste

Rechercher

51 résultatsAffichage 37 - 48

Le nœud de vache et le nœud de voleur

Ces nœuds ressemblent au nœud plat mais en diffèrent par la disposition des courants ; pour le nœud plat, ils sont parallèles aux dormants et tous les deux du même côté alors que pour le nœud de voleur, ils sont également parallèles aux dormants, mais de côtés opposés. Quant au nœud de vache, les courants et les dormants sortent à angle droit.

L'épissure bloquée

L’épissure est la meilleure façon de constituer une terminaison permanente à l’extrémité d’un cordage, soit par un œil, soit par une cosse. Ceci est vrai pour les cordages toronnés et pour les cordages tressés. Elle permet également de rabouter deux cordages de même nature, ou encore de terminer un cordage, en l’épissant sur lui-même.

L'épissure œil quatre torons

L’épissure est la meilleure façon de constituer une terminaison permanente à l’extrémité d’un cordage, soit par un œil, soit par une cosse. Ceci est vrai pour les cordages toronnés et pour les cordages tressés. Elle permet également de rabouter deux cordages de même nature, ou encore de terminer un cordage, en l’épissant sur lui-même.

L'épissure œil trois torons

L’épissure est la meilleure façon de constituer une terminaison permanente à l’extrémité d’un cordage, soit par un œil, soit par une cosse. Ceci est vrai pour les cordages toronnés et pour les cordages tressés. Elle permet également de rabouter deux cordages de même nature, ou encore de terminer un cordage, en l’épissant sur lui-même.