Double sauvetage délicat pour les bénévoles de la SNSM Hyères

Aux premières heures de ce dimanche 1er mai, alors que les conditions météo sont défavorables, une opération de sauvetage s'est déroulée au large de l'Île du Levant.
sauvetages-delicats-snsm-hyeres

Il est 1 h 20 du matin lorsque le Costa Diadema, un bateau de croisière, aperçoit des fusées de détresse. Les mêmes fusées sont aperçues par les sémaphores du Cap Camarat et du Dramont.

Un navire de la Corsica Linea qui effectue la liaison Île Rousse - Marseille est alors dérouté pour tenter d'établir un contact avec le navire en difficulté. Au même moment, le CROSS MED reçoit l'appel d'une personne à terre, qui signale que ses deux amis sont en difficulté, à bord de deux voiliers différents, l'un de 6,2 mètres et l'autre de 9 mètres, au large de l'Île du Levant.

Le CROSS MED parvient à établir un contact téléphonique avec les deux skippers, désemparés, apeurés, malades, mais surtout inexpérimentés ! Pour ne rien arranger, les deux amis sont incapables de se positionner. Sur zone, les conditions météorologiques sont alors difficiles avec des vents de 65 km / h et des creux de 2,5 à 3 mètres.

À 1 h 58, ce sont les téléphones des bénévoles des stations SNSM de Saint-Tropez et Hyères qui sonneront, et les tireront d'un sommeil parfois à peine entamé. Le CROSS MED engage les deux canots tous temps, la SNS 066 de Saint-Tropez et le SNS 078 de Hyères, ainsi que l'hélicoptère Dauphin SP de la 35 F, basé à Hyères.

À 3 h 45, le premier voilier est repéré par l'hélicoptère, à environ 6 mille nautiques au sud du Levant. Une fois sa position transmise, l'équipage du SNS 078 est missionné pour sa prise en charge. Simultanément, le Monte d'Oro, navire mixte roulier de 145 mètres se rend également sur la position transmise.

Arrivé sur zone, l'équipage du SNS 078 découvre un voilier de 6,2 mètres malmené par les flots. La voile est déchirée, la baume bascule d'un côté à l'autre au gré des vagues. Dans ces conditions, impossible d'envisager de s'approcher de trop près du requérant. Une seule solution pour passer une remorque, la touline. Opération délicate dans ces creux, mais rapidement effectuée. Le Monte d'Oro se positionnera de manière à faciliter les opérations entreprises par le SNS 078. Le requérant éprouvera quelques difficultés à frapper le remorque à son bord mais finira par y parvenir. 200 mètres de remorque sont alors établis, et le convoi prend la direction du port de Cavalaire, accompagné par le Monte d'Oro, positionné devant le convoi pour "casser" la mer. La destination sera atteinte à 7 h 29, après environ 3 h de route.

Après 7 heures passées en mer, le canot tous temps rejoindra son poste à 9 h 30.

Cette opération est une réussite pour l'équipage du SNS 078. Malgré des conditions particulièrement difficiles, l'équipage a su faire preuve de sang-froid et de professionnalisme.

Le second voilier, localisé par l'hélicoptère à 4 h 07, sera pris en charge par l'équipage du canot tous temps de Saint-Tropez. Il sera ramené à bon port à 10 h 35 à Saint-Tropez.

sauvetages-delicats-snsm-hyeres

 

Équipage mobilisé sur le SNS 078 :

David Dalmasso - Bernard Pasqualini - Johann Gosselet - Christophe Gazzo - Serge Fouquet - Patricia Sismondini