La SNSM en renfort dans des centres de consultation COVID-19

Depuis le début de la pandémie, les bénévoles de la SNSM se mobilisent pour enrayer la propagation du coronavirus. Transfert de patients, accueil et orientation des patients dans les centres de consultation et de dépistage de Covid-19, livraison de nourriture et de médicament, transport de matériel médical… Zoom sur les initiatives de Saint-Malo, Saint-Raphaël, ou encore Plouhinec...
snsm-centre-covid-19-saint-malo
Légende
Les bénévoles SNSM du Centre Covid-19 de Saint-Malo

Saint-Malo

L’association des médecins de Saint-Malo a très vite mis en place un centre de consultation dédié à limiter l’afflux de patients dans les cabinets médicaux et à l'hôpital. Le Docteur Hoarau, responsable des hospitalisations à domicile sur le secteur, est également le médecin référent du Centre de formation et d’intervention d’Ille et Vilaine (CFI35) de la SNSM depuis une dizaine d’années. Il a donc naturellement fait appel aux bénévoles du CFI, qui se sont immédiatement mobilisés.

En moins d’une semaine, le samedi 21 mars, le centre de consultation ouvrait ses portes au stade de Marville. Une signalisation et une information au public ont également été mises en place par la ville de Saint-Malo pour faciliter son accès à toutes et à tous.

Depuis trois semaines, cinq secouristes de la SNSM, sur un groupe d’une petite vingtaine de bénévoles volontaires, se relaient chaque jour au centre sous la supervision de Frédéric Guené, le directeur adjoint du CFI35. Émile, en service civique au CFI, et Paul, employé du PSF et bénévole au CFI et à la station de Saint-Malo, coordonnent quant à eux le pilotage des équipes.

Les bénévoles accueillent et dirigent les patients vers les infirmiers et les médecins. Le centre reçoit une cinquantaine de patients par jour depuis son ouverture. Un tiers des personnes qui se présentent ont des symptômes liés au coronavirus.

L'équipe de la Croix-Rouge française de Saint-Malo est également sur place pour assurer le transport éventuel de patients vers le centre hospitalier.

Le centre de consultation est ouvert tous les jours de 8 h 30 à 18 h 30. La SNSM rappelle qu’il s’agit d’un centre de consultation, et non de dépistage.

#COVID_19 👉🏻 la #SNSM toujours mobilisée 🔴 Les #SauveteursenMer @SnsmCfi35 sont mobilisés au centre de consultation de #SaintMalo qui accueille des patients présentant des symptômes du #CORONAVIRUS ⛑️ Rencontre avec Paul, 22 ans, secouriste 👀 Via @ThalassaOff 🐟 pic.twitter.com/g3p8lst9Xi

— SNSM (@SauveteursenMer) April 3, 2020
le centre covid-19 de Saint-Malo
Le centre Covid-19 de Saint-Malo

Plouhinec

Centre Covid-19 Audierne SNSM
Plouhinec, le 4 avril 2020

À Plouhinec, un centre COVID-19 a également ouvert ses portes le lundi 30 mars. Les Sauveteurs en Mer de la station de la Baie d’Audierne y accueillent et dirigent les patients à l’entrée du centre vers des infirmiers et des médecins. Dix-huit volontaires SNSM (des sauveteurs mais aussi 3 de leur compagne) sont mobilisés.

Les personnes se présentant à ce centre doivent avoir une prescription de leur médecin traitant ou du SAMU. Il s’agit de tester des personnes présentant des symptômes du Coronavirus ou de faire des prises de sang à des personnes suspectées d’être infectées. Il permet également d’apporter un suivi aux personnes atteintes de maladies graves (hors coronavirus) qui ne souhaitent plus se rendre dans la salle d'attente de leur médecin par peur d'attraper le virus.

Une vingtaine de personnes se rend chaque semaine au centre depuis son ouverture.

 

Pouldavid

Un centre dédié au COVID-19 a aussi ouvert ses portes lundi 6 avril au centre Gradlon à Pouldavid-sur-Mer, commune rattachée à Douarnenez. Sylvie Doaré, bénévole à la station SNSM de Douarnenez et infirmière libérale est d’ailleurs à l’origine de l’ouverture du centre. Les sauveteurs de la station de Douarnenez y assistent le personnel soignant dans l’accueil des patients.

Une douzaine de bénévoles est mobilisée. Un sauveteur est présent par jour au centre, qui est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Un bénévole SNSM au centre de Gravlon
Un bénévole SNSM au centre de Gradlon

Le centre a accueilli jusqu’à présent environ 5 personnes par jour, soit une trentaine de patients sa première semaine.

 

Saint-Raphaël

A Saint-Raphaël, des bénévoles de la station SNSM de l’Esterel se sont portés volontaires pour assurer l'accueil de patients dans un centre de dépistage du Covid-19 au Palais des Congrès. Deux volontaires s’y présenteront chaque jour à partir du jeudi 16 avril, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Les bénévoles engagés dans ces différents centres sont bien évidemment munis de la protection adéquate, à savoir de gants, de masques, de visières et de combinaisons.

 

La Rochelle

Une centrale téléphonique gérée par des bénévoles de la station SNSM La Rochelle a aussi été mise en place à la demande de la municipalité de la Rochelle, il y a un peu plus d’une semaine. Huit bénévoles s’y relayaient toute la journée pour informer et coordonner les rendez-vous des patients suspectés d’avoir contracté le COVID-19. La permanence téléphonique a repris ce mardi de 9 h à 17 h, après fermeture le week-end dernier. Quatre bénévoles se mobilisent chaque jour par équipe de deux pour le matin et l’après-midi.

L'objectif de cette centrale d'appels est de prendre le relai des médecins sur le numéro vert communiqué à ces derniers, afin que les bénévoles leur organisent un RDV avec les patients dans un centre dédié au covid-19. Depuis le début, la centrale a reçu entre 5 à 10 appels par jour.

La centrale téléphonique sera en place jusqu’à la fin du confinement.