La station à la recherche d'un plaisancier.

On s'y attendait, la reprise des activités nautiques laissait présager une reprise des interventions.
Légende
l'équipage à la recherche du plaisancier.

Ce matin le Cross a engagé la station pour rechercher un pêcheur plaisancier signalé disparu et parti au lever du jour, son tracteur submergé sur la plage de Luc-sur-mer. Juste après 11h00, la SNS 259 a appareillé en direction de la bouée des "Essarts", lieu de pêche présumée, bientôt rejointe par le CTT SNS 091 de la station de Ouistreham, puis par l'hélicoptère "Cyclone" de la flottille 33F basée à Cherbourg-Maupertus, alors en vol d'entrainement et enfin les pneumatiques des deux stations. Plusieurs zones de recherches ont été blanchies lorsque une information à recentré la zone de recherches devant Luc-sur-mer. Ces informations laissaient à penser que le plaisancier pouvait avoir chuté à la mer. Pendant que les plongeurs du CTT 091 avec l'aide de la SNS 630 de Courseulles investiguaient une zone probable de pose de l'engin de pêche du disparu, le reste du dispositif continuait ses recherches. C'est vers 14h00 qu'un plaisancier naviguant dans le secteur de Deauville, à plusieurs milles, a signalé une embarcation évoluant sans personne à bord. Il s'agissait malheureusement du bateau disparu. Renforcé par la SNS 239 de Dives-sur-mer, le dispositif s'est redéployé pour un nouveau ratissage qui a permis de découvrir le corps de l'infortuné pêcheur dans le secteur de recherches initial, le courant ayant renversé en ce début d'après-midi. Le corps de la victime a été ramené à Ouistreham pour être rendu à la famille. Une bien triste conclusion après plus de 5 heures de recherches intenses.

La SNSM préconise le port d'un gilet lors des navigations en solitaire.