Les navires de sauvetage côtiers (NSC)

Les navires de sauvetage côtiers (NSC) sont des unités légères destinées à intervenir, de façon très réactive et à grande vitesse, de préférence dans la bande des dix nautiques.

La flotte de navires côtiers est constituée de quatre modèles : Le NSC1, d’environ 12 mètres de long, sera le moyen principal d’une station à vocation côtière, capable d’atteindre une vitesse de 28 nœuds par temps maniable. Les semi-rigides ensuite, avec le NSC2 d’environ 8,50 mètres à timonerie modulable, sont capables de missions jusqu’à douze nautiques au large. Pouvant intervenir seul ou en association avec un Navire de sauvetage hauturier (NSH), il est transportable par voie routière. Le NSC3, d’environ 6,4 mètres, est un moyen léger "projetable" par voie routière (remorque attelée à un véhicule 4x4), pouvant être mis à l’eau à partir d’une plage ou d’une zone peu aménagée d’accès à la mer. Le NSC4, en variantes pneumatique ou jet-ski, enfin, complète la gamme en tant que moyen de surveillance et d’intervention en zones de plages.

Les navires de sauvetage côtiers 1 (NSC1)

Le NSC1, d’environ 12 mètres de long, sera le moyen principal d’une station à vocation côtière, capable d’atteindre une vitesse de 28 nœuds par temps maniable.

Les navires de sauvetage côtiers 2 (NSC2)

Le NSC2 d’environ 8,50 mètres à timonerie modulable, sont capables de missions jusqu’à douze nautiques au large. Pouvant intervenir seul ou en association avec un Navire de sauvetage hauturier (NSH), il est transportable par voie routière.

""

Les navires de sauvetage côtiers 3 (NSC3)

Le NSC3, d’environ 6,4 mètres, est un moyen léger "projetable" par voie routière (remorque attelée à un véhicule 4x4), pouvant être mis à l’eau à partir d’une plage ou d’une zone peu aménagée d’accès à la mer.

""

Les navires de sauvetage côtiers 4 (NSC4)

Le NSC4, en variantes pneumatique ou jet-ski, enfin, complète la gamme en tant que moyen de surveillance et d’intervention en zones de plages.

 

Zoom sur les étapes et l'avancement de la production des NSC

NSC1, 2, 3 et 4 : la production continue

Les moules principaux du navire NSC1 sont en cours de réalisation chez SMM (Société Morbihannaise de Modelage) à Lanester (56). L’importante charge de production du mouliste a entraîné un retard de deux mois sur le délai de réalisation du moule de coque. La première coque est entrée en production au mois de juin 2021.

À la suite de la réunion du 6 janvier 2021 et de l’établissement des derniers ajustements ergonomiques intérieurs, la production du navire NSC2 se poursuit. La coque et la timonerie en aluminium sont réalisées par l’entreprise AGIA Métal située aux Herbiers (85).

Les navires NSC3 et NSC4 sont encore engagés dans leurs phases de tests. La première phase, comprenant les essais industriels effectués par le constructeur et les essais réglementaires des affaires Maritimes, s’achève. Les navires entameront ensuite une phase de tests contractuels. La SNSM participe à ces essais afin de valider un bon nombre de caractéristiques spécifiées des navires, avant leur mise à disposition pour les essais techniques opérationnels.

""
Le NSC4 répond au cahier des charges © Benjamin Bon
""
NSC4 © Benjamin Bon