Laurent Heiligenstein, le Sauveteur en Mer porté par le vent du succès

Ancien windsurfeur, Laurent Heiligenstein découvre il y a six ans le kitesurf et tombe immédiatement amoureux de ce sport encore méconnu en France qui consiste à glisser sur l’eau à l’aide d’une planche, tracté par un cerf-volant.

Une rencontre aidée par la SNSM en quelque sorte : "Grâce à mon diplôme de maître-nageur, j’ai pu suivre une formation de Nageur Sauveteur et intégrer l’équipe de la SNSM. Ainsi j’ai découvert la plage de Canet-en-Roussillon en 1990. J’ai fini par m’installer ici. C’est comme ça qu’un jour je suis allé faire un tour au Mondial du Vent, j’y ai découvert le kitesurf, ça m’attirait depuis longtemps et le gros avantage est que le matériel ne prend pas excessivement de place, on peut aisément le ranger dans une voiture ou dans un appartement. Tout ça correspondait vraiment à mes attentes."

Depuis trois ans, il se consacre à la compétition, en parallèle de ses activités de moniteur et de formateur au CFI de Barcarès Pyrénées-Orientales (Centre de Formation et d'Intervention), et fait déjà partie des meilleurs au niveau mondial. Un niveau qu’il a atteint grâce à une pratique assidue : "le kitesurf ne se maîtrise pas selon le nombre d’années de pratique mais plus par rapport au nombre de sessions effectuées. J’ai la chance de vivre à 200 mètres de la base de kitesurf du Barcarès, dès que le vent souffle je sors aussitôt avec mon équipement." A tel point qu’il est désormais numéro 5 mondial de vitesse grâce à un record de 52.98 knots, soit 98.12km/h.

Un exploit qu’il compte bien dépasser en 2014, notamment lors du Mondial du vent à Leucate du 26 avril au 4 mai, avant de repartir vers de nouvelles aventures, à la recherche de nouveaux sponsors pour aller toujours plus loin, toujours plus vite. 

La SNSM lui souhaite bonne chance et surtout bon vent!

 

 

Le site officiel de Laurent Heiligenstein