facebookTwitterGoogle PlusyoutubeDailymotion

Donner votre temps

Partager

Les sauveteurs embarqués

Le recrutement des sauveteurs embarqués s’exerce surtout par cooptation du patron titulaire qui constitue et choisit son équipage de sauveteurs opérationnels, en fonction des besoins dont il reste juge. Ce choix doit être confirmé par le président de station. Ces sauveteurs en mer sont inscrits sur une liste d’équipage déposée à l’ENIM, l'Etablissement National des Invalides de la Marine qui gère le régime de sécurité sociale commun à tous les navigants professionnels du commerce, de la pêche et de la plaisance et des sauveteurs embarqués bénévoles. L’âge minimum requis pour être sauveteur traditionnel est de 16 ans. La limite d’âge supérieure pour naviguer en opération est de 65 ans révolus.

Les présidents de stations de sauvetage

Ils sont nommés pour 6 ans renouvelables sur proposition des délégués départementaux. Le président de station est assisté d’un comité local comprenant notamment le patron titulaire de l’embarcation de sauvetage et le trésorier.

Les trésoriers

Sur proposition d’un président de station, ils sont désignés par le président national. Il existe un trésorier dans chaque station, chaque centre de formation et parfois dans les délégations départementales. Ils reçoivent une formation adaptée à leur mission de trésorier SNSM.

Les patrons titulaires d’une station de sauvetage

Le patron titulaire d’une station de sauvetage est responsable devant le président de la SNSM de l’aptitude de son embarcation et de son équipe de bénévoles à conduire les opérations de sauvetage sous la direction des CROSS. Il coordonne donc les actions d’entretien et d’équipement de sa vedette ou de son canot. Il organise, évalue et contrôle la qualification opérationnelle de ses équipiers. Il est aidé dans cette tâche par le président de station mais également par les services de soutien  de la direction de la SNSM et les inspecteurs qui sont ses véritables relais vers le président. Nommé pour un mandat de 6 ans renouvelable, le patron d’une station est désigné par le président de la SNSM, sur proposition du président de station et du délégué départemental.

Les délégués départementaux (et assimilés, adjoints des DD)

Installés dans chaque département côtier, ils sont nommés par le président national qu’ils représentent. Ils ont un rôle essentiel en matière de communication interne montante et descendante entre le sièges et les établissements locaux (station de sauvetage et centre de formation et d’intervention) et naturellement en communication externe, tant avec les médias qu’avec les élus des collectivités départementales ou régionales.

Les responsables d’antenne régionaux

Nommés par le président national, ils ont pour rôle de promouvoir l’image de la SNSM dans les départements de l’intérieur.

Les chargés de mission bénévoles

Il en existe de toute nature et font l’objet d’une décision du président et d’une lettre de mission.

Les nageurs sauveteurs

Dans ses centres de formation répartis sur tout le territoire national, la SNSM forme des nageurs-sauveteurs aptes à exercer la fonction de surveillant de baignade sur les plages. Cette formation est dispensée en conformité avec les textes en vigueur émis par le ministère de l’Intérieur. Elle vise aussi au développement de leur sens marin. Les nageurs-sauveteurs en formation ne figurent pas formellement parmi les bénévoles SNSM dans les statuts qui définissent les membres actifs. Mais dans les faits, ils sont assimilés aux autres bénévoles SNSM sauveteurs en mer.

Au cours de leur période de formation, ils peuvent être amenés à participer bénévolement à des dispositifs prévisionnels de secours (DPS), munis de leurs qualifications selon les référentiels nationaux. Ils peuvent également être réquisitionnés par la préfecture de leur département pour participer à des missions de sécurité civile, ils sont rattachés à une Unité départementale des missions de sécurité civile (UDMSC).

Les directeurs de centres de formation et d’intervention (CFI)

Ils sont nommés par le président national sur proposition de l’inspecteur des nageurs-sauveteurs. Chaque directeur est responsable de la gestion de son centre. Le délégué départemental SNSM lui confie le soin de prendre, avec les services de la préfecture ou du conseil général, les contacts relatifs à l’organisation des examens et au fonctionnement technique des centres.

Les formateurs nageurs sauveteurs

Ce sont des nageurs-sauveteurs aguerris qui ont suivi des stages de formation appropriés selon un référentiel défini par la Direction de la sécurité civile du ministère de l’Intérieur (pour les formations aux premiers secours et au Brevet national de Sécurité et de sauvetage aquatique) et par la Direction des Affaires Maritimes (pour les permis mer). Les autres formations spécifiques au sauvetage font l’objet de référentiels internes SNSM. Ces nageurs-sauveteurs formateurs sont désignés respectivement par leur directeur de centre de formation et d’intervention de rattachement. Ces formateurs consacrent chaque année plusieurs dizaines de journées (équivalent temps plein) d’engagement bénévoles au service de la qualification des jeunes nageurs-sauveteurs.

Les bénévoles occasionnels

Ce sont des bénévoles qui donnent un coup de main ponctuel à l’occasion de diverses manifestations, fêtes de la mer, … organisées soit par les délégations départementales, les stations de sauvetage ou les centres de formations et d’intervention ou les antennes régionales SNSM.

SNSM - Les Sauveteurs en Mer
Association loi 1901, reconnue d’utilité publique depuis 1970 et inscrite au répertoire national des associations sous le numéro W759000011


31, cité d’Antin - 75009 Paris
Tel : 01 56 02 64 64