facebookTwitterGoogle PlusyoutubeInstagram

Les entités locales et régionales de la SNSM

Partager

Les délégations départementales SNSM

Dans chaque département côtier (ou territoire, ou pays d’outre-mer), et dans certains départements de l’intérieur, un délégué départemental représente officiellement la SNSM. Ce mandat lui est confié directement par le président de l’association. Dans les régions ayant un littoral maritime important, un des délégués départementaux peut être désigné, avec l’accord de ses pairs, pour représenter la SNSM auprès du président du Conseil régional.

Véritable corps intermédiaire entre le siège et les entités opérationnelles sur le littoral, le délégué départemental exerce un rôle important d’animation, de coordination des stations de sauvetage et des centres de formation et d’intervention de son domaine géographique. Il a un droit de contrôle et de suivi dans tous les domaines : disponibilité des moyens, activité opérationnelle, ressources financières, actions de relations publiques, gestion des ressources humaines.

Le délégué départemental est également un acteur de la direction de la SNSM car il participe aux décisions stratégiques de l’association. Il tient le président ou son représentant étroitement informé de tout évènement important concernant sa zone de responsabilité.

Les stations de sauvetage

Il en existe de deux sortes, les stations de sauvetage permanentes, ouvertes toute l’année, et les stations de sauvetage saisonnières ouvertes pendant la saison estivale. Ces stations sont les lieux de rassemblement de tous les sauveteurs embarqués affectés à la station qui ont plaisir à se retrouver régulièrement pour préparer leurs interventions en mer avec les moyens de sauvetage dont ils sont dotés.

Placé sous la responsabilité d’un président local désigné par le président de la SNSM, la station de sauvetage constitue le véritable centre de la vie associative de ces marins sauveteurs, c’est le foyer des sauveteurs embarqués et de leurs équipes de soutien, le lieu naturel des réunions de concertation, des entrainements à terre, des débriefings des interventions. Sous la responsabilité du patron titulaire de la station, également désigné par le président de la SNSM, y sont organisés les travaux d’entretien des embarcations de sauvetage et des nombreux équipements spéciaux nécessaires aux interventions de sauvetage.

À l’occasion des fêtes de la mer, les stations de sauvetage organisent souvent des journées portes ouvertes avec des démonstrations de secourisme, de récupération de naufragés et de prévention au profit du public maritime de proximité, sans oublier de faire appel à leur générosité pour entretenir tous ces moyens et financer l’essentiel des frais de fonctionnement de la station et constituer une épargner pour participer au financement des moyens lourds.

Les Centres de Formation et d’Intervention des Nageurs Sauveteurs, école d’éveil à la responsabilité citoyenne de la jeunesse

Les Centres de Formation et d’Intervention ont vocation à former des Nageurs Sauveteurs mis à la disposition des communes littorales pour la surveillance estivale des plages. Ils sont dirigés par un directeur, assisté en général d’un directeur adjoint, tous deux nommés par le président de la SNSM. À la demande des autorités civiles, ils peuvent également participer à des missions de sécurité civile pour lesquelles ils ont reçu un agrément ministériel.

Ils forment alors une « Unité départementale des missions de sécurité civile » (UDMSC).
Dans ces centres, les Nageurs Sauveteurs sont formés en vue de l’exercice d’un emploi saisonnier contractuel auprès de mairies du littoral, essentiellement durant la période estivale. Durant l’année scolaire, tous les stagiaires futurs nageurs-sauveteurs sont soumis à un entraînement intensif sous la conduite de formateurs bénévoles. L’aptitude des nageurs-sauveteurs à servir dans un poste de surveillance sur les plages est conditionnée par des examens de qualification selon des référentiels nationaux en secourisme, complétés par des qualifications nautiques spécifiques SNSM, jugées nécessaires pour les interventions de premiers secours en milieu marin.

Les antennes régionales dans certains départements de l’intérieur

Des antennes régionales peuvent être mises en place dans certains départements afin d'y faire connaître l'association et d'y développer l’appel à la générosité du public et le recueil de dons. Les chefs d’antennes régionales sont nommés par le président de l'association. Ils représentent la SNSM dans les départements de l’intérieur, leur rôle consiste à attirer puis fidéliser de nouveaux donateurs et rechercher de nouveaux partenaires dans leurs régions. Ils ne disposent pas de budgets spécifiques, mais peuvent en revanche bénéficier des concours logistiques et financiers du siège pour des manifestations locales de rayonnement SNSM.

En savoir plus

Chiffres clefs 2017

3 350 sauveteurs embarqués bénévoles

2 979 nageurs sauveteurs

218
stations de sauvetage

256
postes de secours en plage

32 centres de formation et d'intervention

9 000 personnes secourues

6 642 interventions de sauvetage

SNSM - Les Sauveteurs en Mer
Association loi 1901, reconnue d’utilité publique depuis 1970 et inscrite au répertoire national des associations sous le numéro W759000011


8, cité d’Antin - 75009 Paris
Tel : 01 56 02 64 64