Récit : week-end de formation nautique au CFI

Nos futurs nageurs sauveteurs SNSM ont évité la crise de foie ce week-end ! Pendant 3 jours, ils ont appris à déployer, entretenir et barrer les embarcations pneumatiques qu'ils utiliseront cet été.
weekend-formation-nautique-cfi-snsm-paris-idf

Tout sauveteur de la SNSM doit maîtriser le pilotage des IRB (pneumatiques légers conçus pour le sauvetage de plage) et des embarcations moins récentes afin de réaliser le plus facilement possible la récupération de victimes dans les vagues. C'est pourquoi les trois jours du week-end de Pâques étaient consacrés aux manœuvres à bord de ces embarcations.

Croyez-nous, avoir son permis bateau ne permet pas de savoir barrer un IRB dans les vagues présentes en plage ! Nos nageurs sauveteurs SNSM sont donc sensibilisés sur la conduite de ces embarcations avant de pratiquer longuement en plage lors du stage SSA. 

Voici en quelques mots le programme de chaque journée (début 8 h 30, fin 18 h).

 

Samedi 31 mars :

Après un briefing de présentation des activités du week-end, les apprenants découvraient la préparation et la mise à l'eau des embarcations. Bien que faciles, ces étapes demandent rigueur et coordination afin de ne pas perdre de temps et de ne pas oublier d'appliquer certains réflexes de sécurité essentiels. À la suite d'une révision succincte du matelotage (nœuds marins), les stagiaires découvraient les positions à adopter dans l'embarcation et les particularités du pilotage sur barre franche (le permis bateau enseigne le pilotage sur barre à roue). Ils se sont alors exercés aux virages rapides et aux appontages avant de finir cette première journée.

weekend-formation-nautique-cfi-snsm-paris-idf
Présentation des manœuvres élémentaires

 

Dimanche 1er avril :

Sans déroger au briefing matinal, la matinée de ce 2e jour était consacrée aux manœuvres d'urgence (chute d'équipier, panne moteur, hélice engagée, prise d'eau et arrêt immédiat). L'après-midi était dédié aux récupérations de victime de façon directe (aucun équipier ne se met à l'eau) et indirecte (un équipier se met à l'eau et rapproche la victime de l'embarcation).

weekend-formation-nautique-cfi-snsm-paris-idf
Récupération directe d'une victime

 

Lundi 2 avril :

Le lundi a été rythmé par des remorquages répétés tout au long de la matinée puis par une présentation des méthodes pour sortir une victime inconsciente des embarcations. Puis, nous avions réservé une petite surprise aux apprenants : une navigation sous la Tour Eiffel ! Une fois revenus à la base, les différents équipages ont sorti de l'eau les embarcations, les ont rincées et rangées.

weekend-formation-nautique-cfi-snsm-paris-idf
Surprise de Pâques pour les stagiaires...

 

À présent, ils pourront appliquer toutes ces techniques dans les vagues de bord lors du stage SSA programmé durant des vacances d'avril !