Une rupture, ça ne prévient pas et ça fait toujours mal

Les bénévoles de la station ont remis la combinaison ou les bottes ce samedi pour remettre à flot un voilier victime d'une rupture de mouillage
Ce joli petit voilier a fini sa course folle sur les rochers
Légende
Ce joli petit voilier a fini sa course folle sur les rochers

Les bateaux du port ont déserté la baie et patientent maintenant dans les jardins ou sous des hangars. Il n'en restait plus qu'une douzaine encore à flot ce samedi et l'équipage de Gouliat pensait en avoir fini avec les ruptures de mouillage intempestives (pas moins de 18 depuis le début de l'année). Eh bien non, un voilier est venu s'échouer au sud de Keraudren sur le coup de midi ! Gouliat s'est rendu sur place et a réussi à le remettre à flot à la faveur de la marée montante. A noter qu'il a été difficile d'identifier le bateau et de prévenir le propriétaire : le nom du navire était très courant, à tel point qu'on en comptait plusieurs centaines sur le fichier du CROSS ! L'affaire s'est fort heureusement fort bien terminée, avec très peu de dégâts, du moins en apparence.