Attention aux marées

Ah, les marées... Un critère incontournable à prendre en compte avant toutes vos sorties en mer ou sur le littoral. Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas la mer à boire ! 
""

 

Consultez les horaires de marées ville par ville et en temps réel !

Lien vers maree.info pour consulter les horaires des marées en temps réel et par ville

Les marées peuvent être plus ou moins fortes selon l’endroit et le coefficient. Les horaires des marées changent d’année en année et de jour en jour. La mer monte parfois très vite et pas toujours d’une manière régulière sur la plage. Certaines portions de sable peuvent rester découvertes alors que la mer les entoure déjà.

Suivez les conseils de la SNSM pour profiter des grandes marées en toute sécurité

Si vous partez à la pêche à pied, prenez toujours avec vous un moyen de communication et prévenez les secours en mer en cas de danger : le 196 par téléphone ou le canal 16 de votre VHF.

Avant d’aller à la pêche à marée basse, renseignez-vous. Consultez notre fiche conseil La pêche à pied.  

Suivez les conseils de la SNSM pour profiter des grandes marées en toute sécurité !

Avant de partir à la pêche à pied à marée basse

Avant de partir, renseignez-vous sur :

  • Les heures de marées, hautes et basses*,
  • Le coefficient (100 ou plus = danger),
  • Le marnage (différence de hauteur entre basse et haute mer),
  • Les dangers locaux (sables mouvants, etc.),
  • Les conditions météorologiques (les vents d’ouest renforcent la dangerosité).

Ne partez pas pêcher seul.

Ayez avec vous un téléphone portable pour donner l’alerte en cas de nécessité.

Prévenez une personne restée à terre de l’heure prévue de votre retour. En cas de retard, elle pourra prévenir les secours.

Prenez une montre et restez attentif à l’heure.

* Les horaires de marées sont indiqués dans votre journal local. Ils sont affichés dans les postes de secours, dans les capitaineries des ports et sont souvent distribués gratuitement dans les commerces. Ils sont également disponibles sur internet.

Attention aussi au moment de la haute mer !

  • En cas de vent fort d’ouest, certains sites habituellement accessibles deviennent submersibles : digues, chaussées, passages, promontoires, etc.
  • Un vent violent peut déclencher une lame ou une vague plus forte que les autres qui peut happer un promeneur inattentif ou un spectateur trop proche du bord de l’eau (conjugaison du fort coefficient de marée et du vent).

Pendant la pêche à pied à marée basse

La mer remonte très vite : regardez autour de vous, prenez des repères.

La montée des eaux peut venir de tous côtés, même derrière vous (et pas seulement du large), vous contourner et vous isoler. De forts courants peuvent se créer et vous emporter.

Sachez que, pour un marnage de 10 mètres à mi-marée, l’eau monte de 5 mètres en 2 heures, soit 1 mètre en 24 minutes.

À l’heure de la basse mer, il est temps de remonter. La présence d’autres personnes autour de vous n’implique pas l’absence de danger.

Estimez le temps qu’il vous faudra pour revenir sur vos pas. Gardez en tête que le temps de retour est toujours plus long que le temps de l’aller (vase, poids de la pêche, fatigue).

Numéro d'urgence en mer 196 sur un téléphone et canal 16 par VHS

Numéro d'urgence en mer 196 depuis un téléphone portable