Six heures de remorquage pour les Sauveteurs en mer de Ploumanac'h et Trébeurden

Malgré la météo bienveillante, le remorquage d'un chalutier de 21 mètres en pannes moteur et hydraulique, n’a pas été une opération de tout repos. Une intervention conjointe du canot tous temps "SNS 098", plus petit de 6 mètres que le navire, et de la vedette "SNS 218".
""
Légende
Canot tous temps (CTT) "SNS 098 Président Toutain" de la station de Ploumanac’h © SNSM

En fin de journée, le 31 mai 2021, le CROSS Corsen alerte les stations SNSM de Ploumanac’h et Trébeurden (Côtes d’Armor), en raison de la marée basse retardant l’appareillage de Ploumanac’h, pour l’assistance d’un chalutier en panne dans le nord-est du plateau des Triagoz.

« Nous sommes allés sur zone rapidement avec notre vedette, la SNS 218 Pors Trozoul, pour sécuriser le bateau et limiter sa dérive sur les roches, avant que le canot de Ploumanac'h puisse le remorquer », raconte Rudy Coulon, président SNSM de Trébeurden.

La marée basse retarde l’appareillage du canot tous temps (CTT) SNS 098 Président Toutain, de la station de Ploumanac’h, commandé par Philippe Le Treize. C’est pour cette raison que le CROSS Corsen a fait appel à la vedette de Trébeurden, le temps de sécuriser le bateau. Personne ne sait combien de temps peut durer l’intervention. Immobilisé à travers la houle, le chalutier, immatriculé à Saint-Brieuc et parti de Roscoff, est tombé en pannes de moteur et hydraulique alors qu’il gagnait sa zone de pêche.

Un remorquage délicat et à petite vitesse

Le vent de force 2 vient du secteur est, la mer est belle. À l’arrivée du CTT SNS 098, la SNS 218 regagne Trébeurden. Pendant ce temps, l’équipage de Ploumanac’h passe une aussière à l’imposant chalutier et le remorquage vers Roscoff s’effectue à petite vitesse, contre le courant, le rendant délicat. Soudain, à la suite du ragage sur le chaumarddu chalutier, la remorque se rompt ! Une fois celle-ci réparée, rallongée à deux cent vingt mètres et attachée, le convoi reprend sa route vers Roscoff sans problème, d’autant plus que le courant, désormais favorable, permet d’augmenter la vitesse.

À 1 h 55, le chalutier est amarré à couple du CTT pour une manœuvre délicate. Dix minutes plus tard, le navire de pêche est à quai, grâce aux 900 chevaux du SNS 098 et à l’habileté de son patron. L’équipage du chalutier, reconnaissant, applaudit les sauveteurs. De retour à 4 h 30 devant Ploumanac’h, deux des équipiers débarquent, tandis que le CTT mouille avant de pouvoir rentrer au port. Après quatorze heures d’intervention, les moteurs finissent par se taire.

Nos sauveteurs sont formés et entraînés pour effectuer ce type de sauvetage. Grâce à votre soutien, vous les aidez à être présents la prochaine fois !

1- Le frottement de la remorque sur le chaumard (pièce d’accastillage servant à diriger l’amarre – ou la remorque –) endommage celui-ci.

 


Équipages engagés

SNS 098 Président Toutain (Ploumanac’h)

Patron : Philippe Le Treize

Patron suppléant : Ronan Le Gonidec

Radio : Laurent Guerin

Mécanicien : Jacky Vacher

Équipiers : Jean-Marc Guyot, David Simon


SNS 218 Pors Trozoul (Trébeurden)

Patron : Christophe Ooghe

Mécanicien : Éric Nicolleau

Équipiers : Jean-Yves Cueff, Georges Ferry, Ludovic Fortin, Maël Spinec

 


La cale SNSM bientôt remise en service

Philippe Le Treize, le patron du SNS 098, nous explique que la ville de Perros-Guirec n’a plus la concession de la cale de Ploumanac’h depuis 2017. « La cale nécessite une remise en état, notamment des rails, et est inutilisable depuis 2019. De ce fait, le CTT, au mouillage, ne peut sortir du port qu’autour de la pleine mer, ce qui complique les interventions. Heureusement, une convention a été signée entre l’État et la mairie de Perros-Guirec pour une nouvelle concession, des travaux sont programmés, et nous avons bon espoir que la cale de Portzar-Mor soit remise en service dans les prochains mois, afin que nous puissions intervenir 24h/24, comme nous le faisons depuis 1912. »

Article rédigé par Philippe Payen, diffusé dans le magazine Sauvetage n°157 (3e trimestre 2021)