Retour sur la Journée Nationale des Sauveteurs en Mer

La Journée Nationale des Sauveteurs en Mer a eu lieu cette année le 29 juin 2017. Retour sur cette 1ère édition.

Le sauvetage en mer s’est vu attribuer par le gouvernement le label « Grande Cause Nationale » pour l’année 2017, un signe fort de reconnaissance de la part de l’État, mais aussi l’occasion pour la SNSM de renforcer sa campagne de communication estivale. Une dotation de 100 000 € a ainsi été attribuée par le Service d’Information du Gouvernement à la SNSM, pour soutenir sa campagne d’appel à la générosité du public.

Une Journée Nationale des Sauveteurs en Mer a également été instituée par le gouvernement. La première édition s’est déroulée le 29 juin, date qui coïncidait avec le lancement de la campagne de sécurité des loisirs nautiques par les préfectures maritimes.

 

Revoir les temps forts de la Journée Nationale des Sauveteurs en Mer

Exercice d'hélitreuillage avec une vedette de la SNSM © Claude Ferry
​​​​​​

Cette journée était destinée à développer la visibilité et la notoriété de l’association. Elle devait permettre de sensibiliser une population d’usagers de la mer et des plages aux règles de sécurité en mer et au rôle des Sauveteurs en Mer. C’était enfin l’occasion de réaffirmer la nécessité de faire appel à la générosité du public pour faire face à nos enjeux financiers et sécuriser nos missions de sauvetage. Des événements dédiés au sauvetage en mer ont été organisés en relation étroite avec les préfectures maritimes et les CROSS des trois façades maritimes à Brest, Toulon et Ouistreham. Côté opérationnel, on a ainsi pu assister à des exercices d’hélitreuillage, des démonstrations d’ouverture de radeaux de survie, des exercices d’évacuation sanitaire, etc.

Des personnalités ont même accepté de se faire hélitreuiller afin d’aider à mettre en lumière les Sauveteurs en Mer. C’est le cas du présentateur météo, Louis Bodin, ou bien encore de Clémentine Bazaud, miss Basse-Normandie, qui s’est pliée à l’exercice avec le sourire, à Ouistreham.

Clémentine Bazaud, miss Basse-Normandie, hélitreuillée à Ouistreham​​​​

Les retombées presse ont été très positives. Ainsi, on compte au niveau national 10 reportages dans des journaux télévisé (TF1, M6, BFM TV, C News, France 5, etc.), 21 articles dans la presse écrite (Le Figaro, Les Echos, La Croix, Libération, etc.) et 10 sujets radio. Au niveau local, on recense 20 sujets en télévision, 57 retombées en presse quotidienne et 20 sujets radio.

 

Les temps forts de la journée

Résumé de la journée