Dispositif Individuel d’Alerte et de Localisation - DIAL

Les Sauveteurs en Mer présentent DIAL, Dispositif Individuel d’Alerte et de Localisation. Conçu par ido-data et Philippe STARCK pour la SNSM.

Premier maillon de la chaîne du sauvetage en mer sur nos côtes et référent en matière de prévention, la SNSM a souhaité mettre au point un dispositif permettant aux pratiquants d’activités nautiques d’alerter les secours et d’être localisés.

 

DIAL, comment ça se présente ?

DIAL est un Dispositif Individuel d’Alerte et de Localisation qui se présente sous la forme d’une balise GPS étanche connectée aux réseaux mobiles GSM / GPRS. Elle s’insère dans un bracelet en silicone confortable et hautement résistant conçu par Philippe Starck, créateur passionné par la mer et l’univers nautique.

Un bracelet visible, souple et d’une haute-résistance dont l’ergonomie confortable s’adapte à chaque poignet. Starck a généreusement cédé ses droits à la SNSM.

Tout instant de bonheur peut se transformer en danger. Tellement vite. DIAL, juste en appuyant sur un bouton, permet que le bonheur reste le bonheur et que la vie survive. DIAL est un bracelet intelligent au dessin ergonomique et élégant qui vous connecte immédiatement avec vos proches et/ou un organisme de sauvetage. DIAL est inventé par la SNSM, ceux qui sauvent les vies. Tous les jours, depuis toujours.

Ph.S Concepteur du design de DIAL

Plus précisément, DIAL permet à son détenteur d’être localisé lors de la pratique de son activité nautique et d’envoyer une alerte en cas de difficulté. Grâce à la carte SIM multi-opérateurs incluse dans la balise (utilisable dans 32 pays en Europe et dans les DOM), DIAL fonctionne de façon autonome (pas besoin d’un téléphone à proximité pour transmettre ses données). La carte SIM fonctionne avec un abonnement annuel de 29 € TTC pour un usage illimité (la première année est comprise lors de l’achat du dispositif).

DIAL est directement relié à l’application mobile "DIAL by SNSM" qui permet à vos proches d’être rassurés lors de vos sorties en mer. Vous pouvez enregistrer jusqu’à trois personnes référentes pour suivre vos activités. L’application leur permettra de vous localiser et en cas de déclenchement d’alerte, de partager les informations essentielles avec les secours.

 

Pour quel usage ?

DIAL a été pensé pour un public très large, soit les millions de personnes qui pratiquent des activités nautiques sportives ou de plaisance. Ce dispositif est aussi destiné aux loueurs d’équipements de loisirs nautiques pour un meilleur suivi de leur flotte et pour assister leurs clients en difficulté et pour toutes les personnes travaillant dans les ports de commerce ou de plaisance.

Les fonctionnalités de DIAL en font également un outil polyvalent et pertinent pour de nombreux autres usages, et notamment dans la sécurité des personnes : activités en moyenne montagne, loisirs terrestres, etc.

 

""

Les enjeux du DIAL

  • Santé Publique France a publié une enquête en 2018 sur la hausse des noyades en France depuis 2015.
  • L’espérance de survie d’une personne tombée à la mer est estimée à quelques heures. La température corporelle de l’être humain ne peut être maintenue dans une eau dont la température est inférieure à 25°C. L’hypothermie commence dès que la température du corps est inférieure à 35°.
  • Les personnes en danger en mer peuvent, en raison des conditions météo ou du stress, éprouver de grandes difficultés à se localiser correctement. D'autant qu’elles ne disposent pas toujours de radio VHF et sont souvent dépourvues de moyens de localisation en mer. Les dérives liées aux courants et aux vents peuvent être importantes, ce qui rallonge d’autant les délais de recherche. Si les sauveteurs de la SNSM appareillent en moins de vingt minutes, le délai qui sépare l’alerte de l’intervention sur zone et de la prise en charge des naufragés peut se compter en heures.
  • Les fausses alertes représentent 10 % des interventions de la SNSM et mobilisent inutilement les sauveteurs, au risque de les rendre indisponibles pour une autre intervention bien réelle et engageant la vie humaine. Ces fausses alertes sont souvent liées à l’inquiétude de personnes restées à terre quand elles ne disposent d’aucune information concernant la situation et la localisation de leurs proches, partis en mer.
  • Environ trois mille enfants s’égarent, chaque été, sur les plages du littoral. Ce sont bien souvent les nageurs sauveteurs de la SNSM qui aident les parents à retrouver leurs enfants, se détournant alors de leur mission principale de surveillance de la zone de baignade.

François Gabart - Skipper du trimaran MACIF, témoigne

[…] je suis ravi que la SNSM ait lancé ce bracelet, DIAL, qui permet d’une manière très simple d’envoyer un message à ses proches si on est en difficulté. Sur un petit bateau de plaisance, une planche à voile, un surf, un gamin sur la plage qui se baigne…ce système ingénieux s’adresse à tous ceux qui pratiquent un sport nautique et qui souhaitent s’assurer de la sécurité de leurs proches face aux dangers et aux risques nautiques. Avec la Macif, ce parrainage représente un symbole supplémentaire sur les valeurs que nous partageons autour de la solidarité des gens en mer.

 

Les objectifs de DIAL sont multiples...

  • Permettre au pratiquant de partager avec 3 personnes de confiance, sa position lors de la pratique de son activité nautique,
  • Transmettre très facilement une alerte géolocalisée à ses proches et aux secours en mer en cas de difficulté,
  • Réduire les délais d’intervention des secours : avec DIAL, le temps de sauvetage a été divisé par 3 (un porteur de DIAL est secouru en moins de 30 min en moyenne),
  • Réduire les fausses alertes dues aux inquiétudes des proches.

 

La technologie de DIAL

La balise

La balise dispose de plusieurs fonctionnalités pour répondre aux besoins des pratiquants de loisirs nautiques (planche à voile, kitesurf, paddle, plaisance côtière, baignade…) :

  • Transmission de positions GPS

Grâce à la carte SIM multi-opérateurs incluse dans la balise et utilisable dans 32 pays en Europe et dans les DOM. Plus précisément, pour fonctionner la balise doit se trouver dans une zone couverte par le réseau internet mobile ou le réseau GSM. DIAL transmets ses données cryptées par internet mobile (GPRS) mais si ce réseau n’est pas disponible DIAL transmets alors ses données par SMS via les réseaux GSM.

- La carte SIM fonctionne avec un abonnement annuel pour un usage illimité (la première année est comprise lors de l’achat du dispositif),

- Le porteur peut choisir de partager sa position avec ses référents hors mode alerte ou seulement en cas d’alerte,

- Le porteur peut paramétrer la périodicité des remontées GPS (5 à 20 minutes).

 

  • Envoi d’alertes géolocalisées

Une alerte avec la position de la balise est transmise sur les smartphones des référents lorsque :

- Le porteur effectue une pression de 3 secondes sur le bracelet,

- Le porteur reste immobile à terre (absence totale de mouvement) pendant 3 minutes,

- La balise sort d’un périmètre prédéfini dans l’application « DIAL by SNSM ».

 

  • Autonomie de 4 jours maximum

- 4 jours maximum avec une remontée de données GPS toutes les 20 minutes,

- 2 jours max avec une remontée de données GPS toutes les 5 minutes,

- 6 heures max (en mode alerte) avec une remontée de données GPS à minima toutes les 15 secondes.

 

  • Étanche jusqu’à 20 m pendant 4 heures

IPX6 (Protégé contre les forts jets d’eau de toutes directions à la lance) et IPX8 (Étanche à 20 m pendant 4 heures). Toutefois, DIAL ne convient pas à la pratique de la plongée sous-marine ou autres activités sous-marines. Sous l’eau, aucune communication avec la terre n’est possible.

 

  • Vibrations pour indiquer l’état de la balise

Un moteur vibrant inséré dans la balise permet de savoir si la balise est allumée, éteinte ou en mode alerte.

 

  • Rechargement sans fil

 

 

L'application mobile "DIAL by SNSM"

Une application unique qui permet à vos proches de garder le lien et d’être rassurés lors de vos sorties. Une fois la balise associée à l’application, vous pouvez :

  • Consulter la position du porteur

La position est rafraîchie selon les paramètres choisis (5 à 20 min). La consultation de la position du porteur de la balise DIAL nécessite que :

- La balise soit dans une zone couverte par les réseaux mobiles GSM / GPRS de l’abonnement souscrit et puisse réceptionner les signaux GPS,

- Le porteur ait donné son consentement pour que les référents puissent obtenir la position de la balise en absence d’alerte.

 

  • Choisir les personnes référentes

Jusqu’à trois personnes référentes peuvent suivre une balise simultanément.

 

  • Mobiliser les secours

Numéros d’urgence disponibles via l’application : 196 et 112, transmission automatique de la position de la balise par mail aux CROSS lors d’un appel au 196 réalisé depuis l’application mobile "DIAL by SNSM" à condition que le référent soit dans une zone où son téléphone a un accès à un réseau wifi ou 3G / 4G.

 

  • Gérer plusieurs balises

Un référent peut suivre plusieurs balises.

 

  • Zone de contrôle

Émission d’une alerte lorsque la balise transmet une position en dehors du périmètre prédéfini dans l’application mobile par l’utilisateur.

 

  • Immobilité prolongée (effective seulement à terre)

En cas d’absence totale de mouvement de la balise pendant 3 minutes, elle envoie une alerte aux référents.

 

À partir d’Android 4.1 et d’iOS 9

 

Retrouvez DIAL dans l'émission Télématin de France 2 du 25 juin 2019. Marc Sauvagnac, directeur général de l'association SNSM, présente le Dispositif Individuel d'Alerte & de Localisation :

 

Informations pratiques

DIAL est disponible :

Le boîtier inclut une balise, un bracelet, un câble, un chargeur induction et 1 an d’abonnement pour une utilisation illimitée (renouvellement à 29 € TTC / an à partir de la deuxième année).

Prix de vente public : 149 € TTC

Pour se réabonner, rendez-vous sur dial.snsm.org ou envoyez un e-mail au support DIAL sur dial.snsm.support

 

Plus d'informations sur le site internet du DIAL ou sur le centre d’aide dial.snsm.support