Les Sauveteurs en Mer poursuivent leurs entraînements en toute sécurité pendant le confinement

Depuis le début de la crise sanitaire, en dépit de la réduction des activités en mer, réservées désormais aux seuls pêcheurs professionnels, les Sauveteurs en Mer de la SNSM continuent à porter secours et assistance 24h/24. Même si les interventions se font plus rares, les stations poursuivent leurs entraînements réguliers afin de ne pas perdre leurs réflexes de sauvetage et garder les équipages en conditions. Ceux-ci sont réalisés avec l’aval du gouvernement et dans le respect des consignes sanitaires en vigueur, lorsque les conditions locales le permettent.

Zoom sur les stations SNSM de Dives-sur-Mer et Ouistreham dans le Calvados

Les stations de sauvetage SNSM de Dives-sur-Mer et de Ouistreham dans le Calvados se sont donc retrouvées dans cette optique et ont réalisé successivement trois exercices depuis la semaine dernière. Au programme vendredi 13 novembre : un exercice de nuit dans le port de Dives-sur-Mer puis dans celui de Ouistreham afin de s’exercer au remorquage de nuit avec fort coefficient de marée, et à une évacuation sanitaire d’un marin blessé à bord d’un chalutier.

 

""
Les Sauveteurs en Mer en exercice le 13 novembre dernier © SNSM Dives-sur-Mer

 

En fin de semaine dernière ainsi que lundi soir, le canot tous temps SNS091 Sainte-Anne-des-Flots de Ouistreham était encore de sortie pour l’entraînement des Sauveteurs en Mer pour un treuillage de plongeur avec l’hélicoptère Rescue Bravo de la Marine nationale pour l’un des exercices, et l’hélicoptère Dragon 76 de la Sécurité civile pour l’autre. L’objectif : une bonne coordination entre les différents acteurs du secours.

 

Pour des interventions en toute sécurité, formations et exercices réguliers sont indispensables pour les Sauveteurs en Mer. La SNSM, c’est aussi :

  • 1 Pôle national de formation à Saint-Nazaire.
  • 32 centres de formation et d’intervention dans toute la France pour la formation des sauveteurs dans les postes de secours l’été sur les plages.
  • Des exercices réguliers dans les stations : près de 4 000 exercices réalisés en 2019 dans les stations.
  • Près de 10 000 formations au sauvetage en mer délivrées aux sauveteurs bénévoles.
  • Un parcours de formation suivi toute l’année en piscine et mer pour plus de 500 nouveaux sauveteurs en postes sur les plages.
  • Près de 400 000 heures de formation réalisées en 2019 !

 

Au-delà des interventions en mer, les sauveteurs sont aussi opérationnels à terre en cette période de COVID-19, et répondent aux sollicitations des préfets, SAMU, EHPAD, du personnel soignant et des personnes les plus fragiles pour diverses missions. Lors de la première vague, les Sauveteurs en Mer ont apporté bénévolement leur renfort dans les centres médicaux et hospitaliers, pour la livraison de produits de première nécessité pour les personnes isolées, pour des transports sanitaires île-continent, pour l’accompagnement des malades COVID-19 en TGV médicalisés etc.