Inauguration du nouveau centre de formation et d’intervention de la SNSM des Alpes-Maritimes

Le nouveau centre de formation et d'intervention de la SNSM des Alpes-Maritimes a été inauguré ce samedi 18 septembre 2021 à Cannes - La Bocca.
""
Inauguration du nouveau centre de formation et d’intervention de la SNSM des Alpes-Maritimes © SNSM

Le nouveau CFI de la SNSM des Alpes-Maritimes a été inauguré ce samedi 18 septembre 2021 à Cannes-La Bocca en présence du Président national de la SNSM, l’Amiral DE OLIVIEIRA, de Monsieur le Maire de Cannes, David LISNARD, de la Sous-Préfète de Grasse Mme Anne FRACKOWIAK-JACOB, du Directeur du CROSSMED M. Philippe MICHAUD, de l’adjoint au Préfet Maritime M. Thierry DUCHESNE.

Il devient le 33e Centre de Formation et d’Intervention de la SNSM, et permettra aux futurs nageurs sauveteurs de se former au sauvetage en mer et littoral ainsi qu’au secourisme, avant d’être affectés dans les postes de secours sur les plages l’été. Dans les Alpes-Maritimes, l’association dispose de 6 stations de sauvetage et compte déjà près de 200 sauveteurs bénévoles embarqués dont la mission principale est le sauvetage en mer au large. Grâce au nouveau CFI, les Sauveteurs en Mer bénéficieront d’une offre et d’un cadre de formation enrichis.

Formation, prévention et missions de sécurité civile

Le centre fonctionne grâce à l’implication de membres bénévoles (formateurs, direction, nageurs-sauveteurs), et a pour missions principales :

La formation des nageurs sauveteurs qui assureront la surveillance des baignades l’été

Pour exercer une activité de surveillance des baignades, la réglementation exige la validation de deux diplômes le BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) et le PSE1.

La SNSM exige une formation plus complète pour ses nageurs-sauveteurs : ils doivent également passer le PSE2, le permis côtier, le CRR (certificat de radiotéléphonie restreint) et enfin le SSA Littoral (surveillance et sauvetage aquatique) mention pilotage qui est réalisé sous la forme d’un stage de pratique en conditions réelles sur les plages.

Cette formation couvre l'ensemble des connaissances nécessaires à l'accomplissement de la mission :

  • Porter secours à un nageur ou à un usager de la plage en danger par différents moyens (nage, canot pneumatique...) ;
  • Dispenser les premiers soins ;
  • S'assurer du suivi de la chaîne des secours.

Les nageurs sauveteurs sont formés bénévolement par la SNSM et mis à disposition des communes du littoral pour surveiller les plages pendant l’été.

Chaque année, les 33 CFI de France forment (et maintiennent les acquis), équipent et affectent près de 1 500 nageurs sauveteurs qui arment 35 % des postes de secours sur les plages, sous la responsabilité des maires des communes du littoral. Le CFI est également agréé pour former le grand public (écoles, associations, particuliers…) au PSC1.

NB : Durant la première année d’ouverture du centre, les formations seront essentiellement réservées aux sauveteurs embarqués des stations de sauvetage du département (formations et recyclage de formations). Suivra dès la deuxième année, le lancement des formations pour les futurs nageurs sauveteurs.

La prévention auprès du grand public

La prévention fait partie intégrante des activités opérationnelles des Sauveteurs en Mer. Cet engagement se traduit par des interventions directes auprès de l’ensemble des usagers de la mer et plus particulièrement des générations futures. Des interventions dans les écoles, primaires et collèges pourront donc être organisées plusieurs fois par an, afin d’échanger avec les enfants sur les différents dangers de la mer (courants, vents, marées etc.) et les sensibiliser aux bonnes pratiques des sports nautiques.

Les dispositifs prévisionnels de secours (DPS) pour assurer la sécurité lors de manifestations nautiques ou terrestres

Tout au long de l’année, les bénévoles du centre peuvent être sollicités pour assurer le secourisme lors d’événements nautiques et terrestres sur l’ensemble du département des Alpes-Maritimes. Une ressource financière non négligeable pour le CFI.

Un financement qui repose en grande partie sur la générosité du public

L’association des Sauveteurs en Mer est financée à près de 70 % par des ressources privées, essentiellement issues de la générosité du public et des entreprises.

Les ressources du centre de formation et d’intervention des Alpes Maritimes proviennent des dons de particuliers, de partenariats et d’une partie des frais de formation qui sont payés par les nageurs sauveteurs. L’autre partie des ressources provient des formations délivrées à l’extérieur, de la participation à des dispositifs prévisionnels de secours (DPS) et du soutien du siège et des collectivités. La commune de Cannes met à disposition gratuitement les locaux depuis le 1er septembre 2021.

Accompagner financièrement le CFI Alpes Maritimes, c’est participer à l’acquisition et l’entretien de son parc nautique, à la formation des sauveteurs ou encore à leurs équipements.

""
Inauguration du nouveau centre de formation et d’intervention de la SNSM des Alpes-Maritimes © SNSM