Déconfinement : Les Sauveteurs en Mer appellent les adeptes de la mer à la prudence

Suite à la reprise de la navigation et à la réouverture de certaines plages, nombreux sont les amoureux de la mer qui profitent à nouveau des plages, prennent le large le temps d’une sortie en mer en bateau ou lors d’activités nautiques.

Les interventions sont reparties à la hausse depuis le 11 mai et la SNSM appelle à la prudence, notamment à l’approche du week-end de l’Ascension : avaries moteur, bateaux à la dérive, kayakistes disparus, accidents de plongée, voiliers échoués, kite-surfeurs en difficulté etc… les plaisanciers sont nombreux à être secourus par les Sauveteurs en Mer ces derniers jours. Restez vigilants !

Les gestes barrières doivent toujours être respectés : la SNSM livre ses recommandations pour profiter de la mer et des plages en toute sécurité. Protégez-vous, protégez-nous !

 

Les bons réflexes sur la plage :

  • Prenez connaissance, auprès de la mairie, des consignes locales (ouverture de la plage, autorisation de baignade) avant toute activité sur la plage. Évitez de vous rendre sur la plage pendant les heures de grande affluence.
  • À votre arrivée sur la plage, consultez le tableau d’information affiché au poste de secours.
  • Informez-vous notamment sur les conditions météorologiques et les conditions de baignade.
  • Portez un masque pour venir au poste de secours et n’entrez dans le périmètre qu’après accord d’un sauveteur.
  • Choisissez les zones de baignade surveillées.
  • Respectez les mesures barrières en vigueur et notamment la distanciation sociale, sur la plage comme dans l’eau.
  • Surveillez vos enfants en permanence.
  • Avant de pratiquer un loisir nautique, prenez en compte vos capacités techniques et votre forme physique.
  • Le port du masque est déconseillé pour nager en mer.

 

Les bons réflexes avant de prendre la mer :

  • Avant toute sortie en mer, vérifiez le bon fonctionnement de votre bateau et de ses équipements. À bord, portez votre gilet de sauvetage.
  • Adaptez votre programme de navigation en fonction des capacités de votre bateau et de l’entraînement de votre équipage.
  • Si vous doutez de votre capacité à naviguer seul, il vaut mieux ne pas appareiller.
  • Gardez vos distances sur les pontons et portez un masque.
  • Évitez d’embarquer des personnes issues de plusieurs foyers sur un même bateau.
  • Désinfectez-vous les mains à l’arrivée à bord.
  • Désinfectez toutes les commandes et points de contact régulièrement.
  • À bord, respectez au mieux les mesures barrières.
  • Si une personne présente des symptômes du Covid-19 à bord, signalez-la au CROSS pour qu’il puisse organiser son accueil à terre.

 

ÉQUIPEZ-VOUS DE DIAL

© Vincent Rustuel

La SNSM conseille également aux pratiquants de sports nautiques de s’équiper de DIAL afin d’être localisable en cas de problème. Plusieurs kitesurfers, kayakistes, plongeurs ou apnéistes en difficulté ont été secourus par la SNSM récemment.

Le 17 mai, le semi-rigide de la station SNSM d’Arès en Gironde, a été engagé dans un important dispositif de recherche au profit d’un kayakiste disparu dans le bassin d’Arcachon. Son kayak a malheureusement été retrouvé vide et chaviré, et malgré de plusieurs heures de recherche, l’homme n’a pas été retrouvé.

À la dérive et équipé d’un DIAL, le kayakiste aurait pu être localisé rapidement par les secours. Équipez-vous !

DIAL, Dispositif Individuel d’Alerte et de Localisation, reconnaissable par sa couleur orange, permet aux pratiquants d’être localisés en temps réel et d’alerter leurs proches et/ou les secours. En donnant la localisation exacte du porteur du bracelet en cas de danger, DIAL réduit significativement les délais d’intervention des secours. DIAL est en vente dans les stations SNSM et sur la boutique en ligne de la SNSM : https://laboutique.snsm.org/

 

EN CAS D’URGENCE EN MER : CONTACTEZ LE CROSS : VHF CANAL 16 / TÉLÉPHONE 196

 

A PROPOS DE LA SNSM

La SNSM est une association à but non lucratif - reconnue d’utilité publique et Grande cause nationale 2017. Elle a pour mission le sauvetage en mer et la surveillance des plages. Elle s’appuie sur 8 456 bénévoles qui œuvrent à partir de 213 stations de sauvetage sur tout le territoire français (métropole et outre-mer) et de 32 centres de formation et d’intervention. Elle est financée à 80% par des ressources privées, essentiellement issues de la générosité du public et des entreprises. En 2018, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge plus de 35 000 personnes : 10 500 secourues, 23 500 soignées et 1 500 enfants égarés et retrouvés.

Contact presse : SNSM : Claire Berthelot | claire.berthelot@snsm.org  | 01 83 81 79 53