Les formations des Sauveteurs en Mer désormais reconnues comme des formations professionnelles

À l’occasion de sa venue au Salon nautique de Paris mardi 7 décembre, la Ministre de la Mer, Madame Annick Girardin, s’est rendue sur le stand de la SNSM. L’occasion de saluer le travail quotidien mené par les 9 000 bénévoles de l’association et de présenter l’arrêté sur l’homologation des formations des Sauveteurs en Mer.

Cet arrêté confirme la reconnaissance des qualifications des sauveteurs au titre de certifications professionnelles, soulignant ainsi le rôle de la SNSM à contribuer à l’employabilité au sein du secteur maritime, ou quand un engagement bénévole offre une compétence professionnelle.

""
Annick Girardin, Ministre de la Mer sur le stand des Sauveteurs en Mer au Salon nautique de Paris © Marianne Cossin

La signature de cet arrêté fait écho à la feuille de route partenariale co-signée entre la SNSM et l’État en décembre dernier, intégrant les engagements du Président de la République en matière de sécurité et sûreté en mer présentés lors des Assises de l’économie de la mer en 2019.

Ainsi, le parcours de formation des équipages de la SNSM est désormais homologué et inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) permettant aux Sauveteurs en Mer, tous bénévoles, de participer aux formations sur leur temps de travail avec accord de leur employeur.

Grâce à son agrément d’organisme de formation professionnelle acquis en 2018, 80 % des formations délivrées par la SNSM étaient déjà reconnues (premier secours, surveillance des plages, plongée et formation de formateurs).

Avec ce nouvel arrêté, les formations de chef de bord, équipier de conduite de navigation et équipier de pont sont désormais également inscrites au RNCP.

Zoom sur la formation des Sauveteurs en Mer

Depuis toujours, la formation des Sauveteurs en Mer repose sur le compagnonnage des anciens, la transmission des expertises en matière de navigation et de sauvetage étant capitale. Mais pour répondre à l’évolution du profil des sauveteurs – de moins en moins issus des professions maritimes –, des pratiques de loisirs nautiques et aux exigences d’un environnement plus judiciarisé, la SNSM a créé une direction nationale de la formation en 2009 et inauguré un Pôle national de formation en 2011. Depuis, l’association a structuré des parcours de formation, mis au point des référentiels de formation rigoureux et professionnels, formés ses formateurs et développé son offre de stages.

Cette évolution est progressive mais volontariste. Elle s’inscrit en complément du compagnonnage, des entraînements et exercices, qui continueront de perdurer et sont essentiels pour que les sauveteurs acquièrent les compétences et l’expérience nécessaires pour accomplir leur mission de la plage au large.

En complément des exercices et formations dans les 214 stations de sauvetage, les sauveteurs sont ainsi formés au Pôle national de formation (PNF) basé à Saint-Nazaire, et dans les 33 centres de formation et d’intervention (CFI) répartis partout en France.

Les nageurs sauveteurs surveillant les plages lors de la saison estivale réalisent quant à eux leur cursus de formation tout au long de l’année scolaire – soirs et / ou week-ends – afin de leur permettre de se former en parallèle de leur activité principale (études pour la majeure partie d’entre eux). Ils sont donc rattachés au centre de formation et d’intervention le plus proche de chez eux, puis affectés sur les plages pour la saison estivale.